Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

3D4Med

Informations clés

Opérateur chef de file

Université de Mons
Place du Parc 20
7000 Mons
BELGIQUE

Personne de contact :

Jean-Marie RAQUEZ

Date de début

01-04-2019

Date de fin

31-03-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
1 935 735,48 €





3D4Med

Impression 3D d'implants personnalisés à base de polymères à mémoire de forme pour applications biomédicales

axe1

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Accroissement de la recherche et de l'innovation de la zone transfrontalière dans les secteurs stratégiques et les secteurs à forte complémentarité

Domaine d'intervention

Transfert de technologies et coopération entre universités et entreprises, principalement au profit des PME


L'objectif général du projet 3D4MED est de développer des matrices 3D innovantes pour l'ingénierie tissulaire dans le but de reconstruire, régénérer ou remplacer la fonction de tissus ou d'organes déficients. Ces matrices sont un support de croissance développé à partir de polymères biocompatibles avec des propriétés à mémoire forme. L'originalité de ce projet réside d'une part, dans la formulation de nouveaux polymères biocompatibles et d'autre part, dans la préparation d'implants prêt à l'emploi à architectures complexe et individualisés selon un procédé de fabrication additive. Ces implants sont constitués de polymères fonctionnels et biocompatibles de grade GMP avec des propriétés à mémoire de forme, minimisant le traumatisme mécanique pendant et après implantation, tout en favorisant la recolonisation cellulaire et l'intégration tissulaire. Le projet vise à relever plusieurs défis : un défi scientifique et technique visant la réalisation d'un produit innovant ; le second relève de la maturation du produit d'ingénierie tissulaire, en partant du concept vers la réalisation d'un prototype opérationnel validé en condition préopératoire ; une étape clé pour la valorisation du produit auprès des entreprises. Ces défis sont relevés au sein d'un consortium fédérant les différentes expertises complémentaires appartenant à la zone transfrontalière.

 

Date de rapport 22-07-2021

Les différentes stratégies mise en place continuent à être développée entre les partenaires. 1- L'étude des matériaux fabriqués par UMONS avec différentes formulations pour obtenir des matrices neutres, cationiques et anioniques afin d'utiliser ces matériaux avec des propriétés piézoélectriques (actionneur) pour l'impression 3D ont pu être analysé et commence à montrer un intérêt pour des applications biomédicales. Les tests à venir devrait pouvoir confirmer cette stratégie d'actionneurs. 2- La deuxième stratégie est la synthèse de polyesters par l'UGent et l'URCA pour la production de structures de soutien poreuses dans la régénération du tissu osseux (tissu dur). Ces échantillons ont pu être préparé par l'UGent et analysé par l'URCA avec succès. 3- La troisième stratégie a été développée par l'UGent et la KU Leuven et consiste en la synthèse de dérivés de gélatine pour la régénération du tissu musculaire (tissu mou). Cette étude est encore en cour d'analyse. 4- D'autre part, UMONS, IMT, ARMINES et URCA travaillent ensemble sur deux projets différents, à savoir ’’l'impression 3D pour la régénération osseuse guidée" et ‘’l’impression 3D de structures à mémoire de forme pour la levée des sinus". Certains de ces échantillons ont été ou seront fournis à tous les partenaires scientifiques (URCA, IMT, ARMINES) pour une étude approfondie des propriétés biologiques ou de traitement par impression 3D. Cet aspet du projet continue d'avancer en étroite collaboration avec les différents partenaires. En même temps, UMONS et Eurosanté se concentrent sur les lettres d'information et le comité de valorisation avec la participation de BioWin et FlandersBio, afin de développer une stratégie de valorisation efficace.