Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

AB Réfugiés - Social

Informations clés

Opérateur chef de file

Préfecture de la région Hauts-de-France - Secrétariat Général pour les Affaires régionales SGAR
Rue Jean sans Peur 12 - CS 20003
59039 Lille CEDEX
FRANCE

Personne de contact :

Deborah Angielczyk

Date de début

01-04-2018

Date de fin

30-06-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
1 389 738,81 €





AB Réfugiés - Social

AB Réfugiés - INTEGRATION DES REFUGIES PAR L’ACCOMPAGNEMENT SANITAIRE ET SOCIAL

axe4

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Renforcer et pérenniser la mise en réseau et l'offre de services transfrontaliers à la population en matière sociale

Domaine d'intervention

Inclusion active, y compris en vue de promouvoir l'égalité des chances, la participation active et une meilleure aptitude à l'emploi


L’objectif général du projet est de proposer une intégration réussie des réfugiés par le renforcement de l’accompagnement sanitaire et social, permettant : une augmentation qualitative des dispositifs existants, des accompagnements supplémentaires, de l’innovation et des expérimentations généralisables.  Le public ciblé sont des primo-arrivants au sens large, soit les réfugiés statutaires, les demandeurs d’asile, les mineurs isolés non accompagnés et les professionnels et bénévoles de l’accompagnement sanitaire et social. Les actions entreprises se composent en trois modules de travail : l’un sur les réseaux franco-belges de l’accompagnement (professionnalisation des acteurs et bénévoles de l’accompagnement sanitaire et social et échange de bonnes pratiques/recommandations) ; l’autre sur des « dispositifs mobiles et transfrontaliers d’accompagnement », composés de 2 équipes pluridisciplinaires (interprètes, psychologues et personnels para-médicaux spécialisés dans la gestion des traumatismes, médiateurs interculturels ) et
un troisième module « expérimentations transfrontalières » (développement d’une expérimentation dans chacun des versants qui sera, après évaluation, transférée dans les autres versants). 

 

Date de rapport 05-10-2021

Le projet AB Réfugiés-Social associe des partenaires français et belges autour de l’intégration des primo-arrivants en Hauts-de-France, Wallonie et Province de Flandre occidentale via un soutien en matière psycho-sociale. Pour cela, le SGAR Hauts-de-France (secrétariat général pour les affaires régionales), la DREETS Hauts-de-France (direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités), l’association La Vie Active, le CRéSAM (centre de référence en santé mentale), Le SETIS (service d’interprétariat en matière sociale) et la Province de Flandre occidentale réunissent leurs compétences afin de créer de nouveaux dispositifs adaptés à la réalité vécue. Depuis le 1er avril 2018, les partenaires sont impliqués pour offrir des services appropriées aux personnes primo-arrivantes et réfugiées et à ceux qui les entourent (professionnels, bénévoles). I) Des réseaux franco-belges des acteurs de l’intégration afin de permettre leur montée en compétences sur 3 thématiques : interprétariat, santé mentale et médiation. Le réseau d’interprétariat a pour but d’assurer qu’une offre en la matière puisse être disponible partout. Pour ce faire, une étude est commandée par la Province de Flandre occidentale sur l’opportunité que représente l’augmentation de l’effectif des interprètes non assermentés, qui permettrait de mailler le territoire en interprétariat de façon équitable, avec des procédures de recrutement plus souples. Le terrain de recherche est la ville de Courtrai et les résultats seront présentés au printemps 2021. Le réseau santé mentale a organisé son fonctionnement autour de l’organisation régulière de webinaires depuis les mesures de confinement sur des thématiques telles que les mère migrantes ou la prise en charge des mineurs non-accompagnés. Le réseau médiation se construit, quant-à-lui, via des formations proposées sur un vaste champ (interculturalité, genre et santé sexuelle, risques psycho-sociaux, laïcité) qui ont été percutés par la crise sanitaire. Leur tenue en présentiel aura lieu dès que possible. II) Les dispositifs mobiles et transfrontaliers d’accompagnement Le dispositif MindSpring, préexistant en Flandre occidentale, est proposé aux réfugiés et primo-arrivants : il reprend une technique d’insertion via l’aide des pairs et des exercices de relaxation. Les partenaires du projet ont été sensibilisés aux sessions et aux techniques d’approches connues. Un travail aura lieu afin de diffuser ses apports sur le versant français. Les deux équipes mobiles IntegraPsy sont désormais bien connues des centres d’hébergement en Wallonie et dans les Hauts-de-France. Ces équipes interviennent en cas de situation de crise auprès des primo-arrivants, mais également pour apporter tout type de soutien pouvant contribuer à leur bonne intégration. Au fil des semestres leur nombre d’interventions croît sans cesse, dépassant les 500 interventions au terme du semestre 6. contact : Hauts-de-France : integrapsy@vieactive.asso.fr / Wallonie : integrapsy@cresam.be III) Expérimentations transfrontalières Les Ambassadeurs de l’intégration sont des réfugiés accompagnant leurs pairs dans leur intégration en France. Salariés de l’association La Vie Active, ils jouent aujourd’hui non seulement un rôle de médiation, de facilitateur mais aussi d’interprètes au sein de l’équipe française IntegraPsy. Ces exilés ont connu un parcours d’intégration “modèle” et la figure d’exemple qu’ils représentent pour les primo-arrivants permet de libérer leur parole et ainsi d’apporter un soutien réellement efficient. Pour pérenniser cette, un prestataire a été sélectionné pour la création d’un programme de formation dédié et sa certification auprès de l’État français. Un guide d’inspiration “possibilité de pratique de la langue” a été conçu par la Province de Flandre occidentale. Disponible en néerlandais et en français, il propose des outils et techniques pour un apprentissage de langue du pays d’accueil dans une ambiance informelle.