Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

ATHENS

Informations clés

Opérateur chef de file

KU Leuven Research & Development
Waaistraat 6 bus 5105
3000 Leuven
BELGIQUE

Personne de contact :

Frederik Desplentere

Date de début

01-04-2019

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
1 638 766,81 €

Site Web

https://www.athens-interreg.eu/





ATHENS

Assembly Technologies for Hybrid structurEs of Natural fiber compositeS

axe1

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Accroissement de la recherche et de l'innovation de la zone transfrontalière dans les secteurs stratégiques et les secteurs à forte complémentarité

Domaine d'intervention

Activités de recherche et d’innovation dans les centres de recherche publics et les centres de compétence, y compris la mise en réseau


L'utilisation de plastiques renforcés de fibres permet aux fabricants du secteur des transports de construire des structures légères, mais également très rigides et résistantes. L'objectif d'une telle structure est la minimisation du poids du véhicule et la maximisation de la charge utile, participant ainsi à l'effort global de réduction de l'empreinte écologique des transports. Les performances techniques optimales des structures légères contribuent non seulement à leur durabilité mais aussi au développement de nouveaux matériaux de base et de procédés de production. À cet égard, les structures synthétiques thermoplastiques renforcées de fibres naturelles offrent une solution à la fois technologique (performance) et écologique. Ce projet se concentre sur l’assemblage de pièces individuelles des structures légères et principalement sur deux techniques d'assemblage : le soudage au laser et le collage structurel. Le projet vise dans un premier temps à optimiser l'utilisation de plastiques renforcés de fibres naturelle pour ces deux types d'assemblages. Tant pour le soudage que pour le collage, la surface des pièces à coller est cruciale pour un collage qualitatif. 
Deuxièmement, ce projet analyse et optimise le collage et le soudage des structures en tant que procédés pour ce type de matériaux. Le résultat de ces optimisations est validé à l’échelle laboratoire sur la base de coupons. Troisièmement, ce projet vise à mettre au point plusieurs démonstrateurs pour permettre aux chercheurs de caractériser et de valider les performances mécaniques des deux types d'assemblages au niveau industriel. Enfin, ATHENS veille à la diffusion du savoir-faire ainsi généré à son réseau industriel local.

 

Date de rapport 11-09-2020

La demande en matériaux composites à matrice polymère augmente dans le secteur automobile car ceux-ci présentent une combinaison de propriétés alliant légèreté, rigidité et solidité permettant de réduire le poids des véhicules et maximiser la charge utile à la fois pour le fret et le passager. Cela permet de réduire de façon significative l’empreinte écologique des transports. De plus, l’origine des matériaux utilisés et les procédés de fabrication mis en œuvre ont un impact sur l’environnement. Dans ce contexte, les composites à matrice thermoplastique renforcés par des fibres naturelles apparaissent comme une solution attractive à la fois sur le plan technologique (i.e. performance du matériau) et environnemental (i.e. matériau présentant une moindre empreinte carbone) pour fabriquer des pièces et éléments individuels (panneaux, renforts, inserts…). Pour minimiser au maximum le poids des structures, de nouvelles technologies d’assemblage de ce type de matériau peuvent être envisagées. Plus spécifiquement, ce projet vise l’implémentation de 2 technologies d’assemblage innovantes pour des composites à matrice thermoplastique, à savoir le soudage au laser et le collage-fusion ou collage-brasage. Ces 2 technologies impliquent un contrôle des propriétés de surface des parties à assembler pour obtenir un joint de qualité. Dans le cadre du projet d'Athènes, une coopération transfrontalière a lieu entre différents partenaires du projet en Flandre (KU Leuven), en Wallonie (Materia Nova) et en France (IMT Lille Douai). Chacun de ces partenaires possède sa propre expertise nécessaire à la réalisation de ce projet. En outre, la coordination et la communication sont bonnes, ce qui garantit que chaque partie du projet peut être exécutée successivement par les différents partenaires du projet, de manière à créer une coopération harmonieuse. Le premier semestre s'est concentré principalement sur le démarrage du projet. Dans ce contexte, les différents partenaires se sont mis d'accord sur le contenu de l'approche des différents lots de travaux. Une sélection mutuelle a été faite des matériaux composites qui seront testés dans cette étude. Un plan de test a été élaboré au sein des différents lots de travaux. Cela devrait favoriser une coopération harmonieuse avec les différents partenaires. Il a également été convenu de la manière dont la composante communication sera gérée. Les propositions sur le site Web et l'affiche ont été élaborées par le chef de projet et seront soumises aux partenaires pour approbation au cours du prochain semestre. Des chercheurs qui fourniront des travaux de fond ont été recrutés au cours de cette période. Après le démarrage, le deuxième semestre s'est concentré sur le démarrage de la recherche. Pendant cette période, les chercheurs recrutés au semestre précédent ont participé au projet sur la base des lots de travaux proposés. Une grande partie consistait en l'extension de l'étude de la littérature, analogue à certains tests initiaux sur la sélection de matériaux composites déjà fabriqués et distribués entre les différents partenaires du projet, où il y avait une interaction et une consultation équilibrées. Dans le domaine de la communication, l'affiche a été approuvée en coordination avec les différents partenaires du projet et le site internet a été lancé en ligne par le chef de projet, au cours duquel diverses conversations avec les constructeurs du site ont déjà eu lieu, dont le contenu et la structure ont été discutés avec les différents partenaires du projet. a été approuvé et transmis.