Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

EQWOS

Informations clés

Opérateur chef de file

Conseil du Cheval Hauts-de-France (FCCHF)
Rue Alexandre Dumas 19 bis
80000 AMIENS
FRANCE

Personne de contact :

Fanny CARPENTIER

Date de début

01-07-2018

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
3 094 106,16 €

Réseaux sociaux



Site Web

http://www.eqwos.eu/





EQWOS

EQWOS - l’outil transfrontalier au service de la compétitivité équine en Hauts-de-France/Wallonie/Vlaanderen

axe2

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Créer, valoriser et mutualiser conjointement des dispositifs de développement et d'accompagnement des PME à l'accès aux marchés

Domaine d'intervention

Développement commercial des PME, soutien à l’esprit d’entreprise et à l’incubation (y compris le soutien aux entreprises issues de l'essaimage)


Des deux côtés de la frontière franco-belge, la filière équine bénéficie d'une situation géographique au cœur de l’Europe du Cheval et d'un savoir-faire reconnu mondialement : les résultats obtenus par les chevaux nés ou travaillés sur le territoire lors des JO de RIO2016 en sont l’illustration. Les filières travaillant sur chaque versant travaillent toutefois de manière isolée à ce jour. Le projet EQWOS souhaite créer un cluster équin qui contribuera à faire de la zone transfrontalière un territoire leader en Europe du « cheval toutes disciplines » pour répondre aux problèmes communs rencontrés par les filières équines régionales. Ce cluster englobe l’ensemble des filières en travaillant à la fois sur le domaine des courses, du cheval de sport, du cheval de trait et des acteurs transversaux. L'ambition affichée d'EQWOS est de créer une dynamique transversale incluant l'ensemble des sous-filières géographiques sur la zone franco-belge et verticale (de l’éleveur à l’utilisateur final).
La création de ce cluster EQWOS se traduit concrètement par la création d’une entité pour concrétiser et développer les coopérations transfrontalières sur le long terme ; la recherche et le développement de nouveaux produits et marchés pour améliorer la compétitivité des entreprises et une montée en gamme de leurs compétences dans tous les sous-secteurs.

 

Date de rapport 15-06-2021

Le projet Interreg EQWOS a démarré le 01/07/18 : Le début du projet EQWOS a permis une meilleure connaissance des règles de gestion d'un dossier Interreg et un renforcement des liens entre opérateurs en vue d’une coopération transfrontalière. Le FCCHF a mis en place le site Web du projet : www.eqwos.eu, ainsi qu’une page Facebook permettant de communiquer sur les différentes actions. L’organisation d’un challenge entre WAHEC et VBWPL contribue grandement à favoriser la participation très importante d'éleveurs du versant flamand. En 2018, ce challenge s'est déroulé en 2 temps : le concours de WAHEC s'est déroulé les 08 et 09 septembre sur l'hippodrome de GHLIN tandis que le concours de VBWPL s'est déroulé le 25 septembre sur le site de Zilveren Spoor à Moorsele. L'annonce sur différents sites du versant français a permis à des éleveurs français de participer également. Nous pensons qu'un effort devra être fait en 2019 pour augmenter la participation française. Des ventes de chevaux ont également été conclues durant ces concours. Des travaux ont débuté au sein de l’hippodrome de Waregem en vue d’y développer l’activité courses en accueillant dans de meilleures conditions des concurrents des 3 versants. Dans le cadre de la Route d’Artagnan le premier semestre a principalement consisté à la réalisation de l’état des lieux et de l’organisation interne, en vue de la mise en place de cette Route Européenne. Il s’agit d’un itinéraire touristique qui répertorie ainsi des chemins et gîtes équestres, traversant plusieurs pays. Un autre objectif du projet EQWOS est le développement du cheval utilitaire. Il s’agit de chantiers hippomobiles au service des collectivités. L’institut de Genech a été adapté pour accueillir des chevaux adaptés à ce type de travaux et du matériel a été acquis par FSCTDN. Les premiers chantiers hippomobiles se sont déroulés en Hauts-de-France au cours de l’automne avec notamment la collecte de déchets et l’exportation de produits de fauche. Une première formation s’est également déroulée à l’intention de jeunes professionnels souhaitant créer leur entreprise dans la filière équine, sur la zone du projet. Début 2019, les projets initiés se sont développés, sur le même modèle qu’au premier semestre avec l’organisation de compétitions destinés aux jeunes chevaux des 3 versants en vue de valoriser l’élevage de la zone, des courses et travaux d’amélioration au sein de l’hippodrome de Waregem, de nouveaux chantiers hippomobiles, ainsi que l’inauguration d’un premier tronçon de la Route européenne d’Artagnan en Région Hauts-de-France. La nécessité de développer la coopération transfrontalière a été soulignée. Celle-ci s’est concrétisée avec la mise en place de Workshops entre différents opérateurs afin de mettre en place des projets communs tels que l’Équi-meeting, sur le thème du cheval utilitaire, ou les activités du développement de l’entité et de services transfrontaliers, tel que l’observatoire économique transfrontalier. Mi 2019, le projet a poursuivi son développement notamment par l'organisation d'événements transfrontaliers, cette période de l’année étant propice à l’organisation de compétitions d’élevage et de courses. En seconde partie de trimestre ce type de compétitions ne peut avoir lieu car elles sont organisées en général de mars à octobre. Par ailleurs l'organisation de l'opération de lancement du projet EQWOS a été réalisée, en présence d'acteurs de la filière équine et d'institutionnels, après une préparation commune entre opérateurs. Fin 2019, le projet et sa coordination ont été marqués par des difficultés internes ayant retardé le développement de celui-ci. Les mesures nécessaires ont été prises afin de permettre au projet et aux actions prévues par les opérateurs de reprendre un rythme normal. Afin de s'assurer que les opérateurs puissent tenir l'ensemble des objectifs fixés dans la fiche projet, la date de fin de ce projet Interreg a été reculée au 31 décembre 2022. Le début 2020 a été animé par plusieurs réunions de coordination afin d’accentuer le travail collaboratif initié auparavant. Un workshop a été consacré au travail commun du calendrier d’actions afin de donner de la visibilité aux activités prévues. Puis la période de confinement liée au Covid-19 a ralenti beaucoup d’activités. Cette partie d’année est habituellement concernée par l’organisation de concours d’élevage, qui n’ont malheureusement pu avoir lieu du fait de l’interdiction de rassemblements de personnes. Cette période a néanmoins permis de concrétiser l’organisation d’un évènement créé totalement dans le cadre d’EQWOS : un Équi-meeting, prévu pour le mois d’octobre 2020. Ce colloque sur le thème « le Cheval Citoyen » sera une journée d’échange et de présentation des chantiers hippomobiles, de leurs intérêts et de leur mise en œuvre. Cet Équi-meeting a finalement dû être reporté, les conditions sanitaires ne permettant toujours pas l’accueil de public en toute sécurité. D’autres événements dont l’organisation était initialement prévue dans le cadre du projet EQWOS au cours du semestre 5 ont dû être annulés : la Foire de Libramont, les concours d’élevage de VBWPL et WAHEC. Côté français les compétitions étant encore possible à huis clos professionnel, FCCHF a pu organiser un concours de saut en liberté strictement réservé aux éleveurs professionnels français et belges, avec une belle participation transfrontalière. FSCTDN a mené plusieurs chantiers hippomobiles au cours du semestre, ce qui démontre l’intérêt des collectivités pour le développement du cheval de travail. Le semestre 5 a été marqué par une demande de modification majeure de la fiche projet, due à l’impossibilité de mettre en place certaines actions (contrats de progrès, Label EquuRes et observatoire permanent) sur les versants belges et donc de manière transfrontalière.