Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

GoToS3-PILOT

Informations clés

Opérateur chef de file

Agence Régionale de Développement et d’Innovation des Hauts-de-France
Boulevard Paul Painlevé 135
59000 Lille
FRANCE

Personne de contact :

Hélène Caille

Date de début

01-07-2016

Date de fin

30-06-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
2 066 627,29 €

Réseaux sociaux



Site Web

http://www.gotos3.eu/





GoToS3-PILOT

GoToS3-PILOT

axe1

Catégorie

Portefeuille de projets

Objectif spécifique du programme

Accroissement de la recherche et de l'innovation de la zone transfrontalière dans les secteurs stratégiques et les secteurs à forte complémentarité

Domaine d'intervention

Activités de recherche et d’innovation dans les centres de recherche publics et les centres de compétence, y compris la mise en réseau


GoToS3 (« Allons vers la spécialisation intelligente ») est un portefeuille de 17 projets. Au sein de ce portefeuille, autour de la thématique des spécialisations intelligentes, les projets sont invités à développer leur complémentarité et leurs activités afin d’optimiser leurs résultats et d’obtenir un impact beaucoup plus marquant sur le territoire transfrontalier. Le portefeuille rassemble 95 structures différentes autour de 6 domaines de spécialisation intelligente communs à la zone transfrontalière : les nouveaux matériaux et la chimie, le textile, la santé et les soins, l’agriculture et l’alimentation, les industries culturelles et créatives et la mécatronique et le génie mécanique, dans une ouverture assumée aux entreprises à travers des ateliers collectifs, des accompagnements individualisés, des clubs d’entreprises ou encore des comités de valorisation. L’ambition du projet pilote est de renforcer l’écosystème transfrontalier de la recherche et l’innovation grâce aux interactions et aux synergies émergeant des projets du portefeuille et de favoriser le développement économique des PME de la région transfrontalière.

Date de rapport 07-05-2021

L’évènement de lancement du 25/11/16 a permis de réunir la petite centaine de partenaires et de présenter au public les projets constitutifs. La communication sur le projet est assurée grâce au site internet (wwww.gotos3.eu) : les articles publiés rendent compte de l’activité des projets et de leurs premiers résultats. Une newsletter est envoyée à un rythme trimestriel à près de 1000 destinataires. Le compte twitter du projet (@interreg_gotos3) est particulièrement actif dans le relais des évènements des projets. Une brochure publiée à l’été 2018 (http://www.gotos3.eu/application/files/9715/6880/9126/Plaquette-GotoS3_FR.pdf) et mise à jour l’année suivante présente l’offre de services des projets constitutifs aux entreprises. Nous entretenons les liens entre les projets constitutifs par des rencontres régulières, grâce à un outil de reporting et par des échanges d’informations. Plusieurs projets collaborent ensemble, à des degrés divers : co-organisation d’évènements, participation à des jurys, réunions scientifiques et expérimentations communes. Le projet pilote oeuvre également au développement de méthodologies communes en matière de transfert de technologies et d'accès au marché. Pour ce faire, les projets constitutifs, particulièrement ceux qui sont axés sur la recherche, ont été invités à identifier les briques technologiques dont ils disposent et à les positionner sur l’échelle de maturité des innovations (Innovation Readiness Level - IRL) afin de faciliter le dialogue avec les entreprises. Cette échelle est devenue par la suite matrice, afin de pouvoir évaluer plus précisément 2 axes pour chacune des briques technologiques identifiées par les projets constitutifs : le développement du produit/service (DRL) et l’approche marché (CRL). L’objectif est d’aider les partenaires des projets constitutifs à identifier les éventuels freins à lever pour mener à bien leurs développements et à identifier les étapes à suivre pour faire évoluer leurs développements vers un produit/service valorisable. Pour permettre aux projets non technologiques de s’approprier et d’utiliser la matrice IRL, les partenaires du projet pilote ont reformulé au cours du dernier semestre les définitions des différents niveaux de DRL et CRL. Ce travail autour des IRL a fourni des ressources pour alimenter les activités menées autour de l’innovation transsectorielle (X-innovation), démarrées en décembre 2017 à Courtrai par un séminaire transfrontalier et approfondies par 3 ateliers réunissant chercheurs, entreprises et designers au printemps 2018 sur chacun des versants. Dans la même veine, nous avons proposé avec 2 projets du portefeuille (Bioharv et Tripod II) l’événement Design x Plastics en mai 2019 : deux tables rondes combinant chacune un aspect du design et de la plasturgie « Recyclage plastique et démarche écodesign » et « Smart-Plastic et innovation par le design » et la visite du laboratoire Matériaux et procédés d’IMT Lille Douai. En 2020 nous avons engagé une réflexion autour des thématiques à développer pour l’organisation de nouveaux ateliers au premier semestre 2021. L’événement de mi-parcours du projet, Cross-Innovation (https://youtu.be/lkPNTAfJa40), organisé à Mons le 10/10/19 a permis de dévoiler au public trois produits originaux, issus d’une démarche de Design Fiction (http://www.gotos3.eu/fr/nieuws/linnovation-transsectorielle-plongee-dans-la-design-fiction). Fruits de synergies entre les expertises et les compétences des partenaires et les technologies développées au sein des projets constitutifs, ces produits, plausibles mais totalement fictifs, interrogent trois enjeux contemporains : réduire la pollution issue des mobilités péri-urbaines, répondre à la pénurie des médecins de ville et au coût des interventions médicales et améliorer l’impact écologique des packagings alimentaires. Les partenaires du projet pilote préparent d’ores et déjà l’évènement final du portefeuille pour le premier semestre 2021, même si la clôture administrative aura lieu un an plus tard. En effet, certains projets constitutifs sont déjà achevés. Au 31/12/20, il n’y avait plus que 12 projets constitutifs actifs, et 5 projets s’arrêteront le 31/03/21.