Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

Grenzeloos Competent

Informations clés

Opérateur chef de file

Provinciale Ontwikkelingsmaatschappij West-Vlaanderen
Koning Leopold III-laan 66
8200 Brugge
BELGIQUE

Personne de contact :

Ingrid Tahon

Date de début

01-10-2016

Date de fin

31-12-2021

Eléments budgétaires

Budget Total
3 291 783,89 €

Site Web

http://www.grenzelooscompetent.eu/fr





Grenzeloos Competent

Évoluer, par le biais de la formation et de l’accompagnement transfrontalier, vers un marché de l’emploi sans frontières où l’offre et la demande sont mieux équilibrées

axe4

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Favoriser l'emploi et la mobilité transfrontalière des travailleurs et intégrer les marchés de l'emploi

Domaine d'intervention

Accès à l’emploi pour les demandeurs d’emploi et les personnes inactives, en particulier les chômeurs de longue durée et les personnes éloignées du marché du travail, notamment grâce à des initiatives locales pour l’emploi et le soutien à la mobilité


Le projet part du constat qu’il y a une inadéquation entre l’offre et la demande sur le marché de l’emploi dans la région transfrontalière franco-belge. Cette inadéquation découle de la nature de l’offre et de la demande, ainsi que la géographie du territoire. Il y a dans la zone transfrontalière une pénurie qui persiste pour de nombreuses fonctions ainsi qu’un taux de chômage élevé. Géographiquement parlant, le taux de chômage est relativement limité en Flandre occidentale, mais plus élevé dans les régions du Hainaut et du Nord-Pas-de-Calais. Compétences sans Frontières entend alors renforcer la mobilité transfrontalière dans la région franco-belge en faveur de demandeurs d’emploi francophones. Le projet se concentre sur trois secteurs d’activités de pointe : l’industrie agroalimentaire, le secteur du textile & des nouveaux matériaux et le secteur de la construction/rénovation durables. Pour ce faire, les partenaires misent sur trois types d’activités : la promotion des métiers dans les 3 secteurs, le développement de formations transfrontalières pour 5 métiers techniques en tension, le soutien aux PME et TPE dans leur démarche d’embauche de travailleurs frontaliers. En outre, les services et organisations de statistiques et d’études des trois versants coopèrent plus étroitement afin de mieux appréhender et étudier les évolutions du travail transfrontalier.

Date de rapport 08-07-2021

Par le biais de ce projet, 22 partenaires travaillent ensemble pour faciliter la formation et la mise à l'emploi dans la région transfrontalière franco-belge. Son action se concentre sur les secteurs de l'agroalimentaire, le textile & les nouveaux matériaux, et l'écoconstruction. Pour le public des demandeurs d'emploi (DE), 2 thématiques sont abordées : la promotion des secteurs et la formation. Le volet promotion comporte le développement d'un site web qui donne des informations sur les trois secteurs, les professions, les formations, les offres d’emplois et le transfrontalier. Des vidéos métiers et des animations secteurs ont déjà été réalisées. Le reste du contenu – l’information sur les trois secteurs, les offres d’emploi et formations – est complété et harmonisé pour le premier semestre 2021. La promotion passe également par la réalisation de vitrines sectorielles, une pour chaque domaine d'activité. Le Joblabo Voeding vitrine du secteur agro-alimentaire à Roeselare, est un centre éducatif qui sous forme de games, de films fait découvrir le secteur agro-alimentaire, ses métiers, entreprises, et formations (https://joblabo.be/). La vitrine textile, au Cefret à Mouscron, inaugurée le 21 novembre 2019, met en valeur le textile en mettant l'accent sur son côté innovant et ses produits dont le public ignore qu'il s'agit de textile. Le lancement de la vitrine du secteur éco-construction a eu lieu le 13 novembre 2020 en digital. 23 journées découverte (JD) ont été organisées, pendant lesquelles les DE découvrent les secteurs, les métiers et les compétences demandées s'y rapportant. Au cours de la visite d'entreprise, dont 17 ont été organisées, ils sont confrontés à la réalité d'un environnement de production. Le 2ème volet qui s'adresse prioritairement aux DE sont les programmes de formations transfrontaliers pour les métiers techniques en pénurie, toujours par secteur d'activité. Les formations ont lieu tout au long de l'année. Elles sont accolées de préférence à une journée découverte, pour garantir une continuité dans le parcours des demandeurs d'emploi/stagiaires. La méthodologie de réalisation d'une formation transfrontalière est rédigée. Pour le secteur de l’agro-alimentaire, des formations opérateur d’emballage et mécanicien d’entretien ont été développées. En plus, sur le versant français une formation courte Initiation aux métiers d’opérateur de production/de conditionnement. Le secteur textile a développé deux formations: opérateur technique de tissage et opérateur et conducteur de ligne textile. Pour le secteur de l’écoconstruction il s’agit d’une formation de maçon suivie d’un module de spécialisation briquetage + isolation. Les chefs d'entreprises, de leur côté sont également sensibilisés au travail frontalier. Regarder au-delà de la frontière (linguistique) peut être une solution lorsque des postes sont à pourvoir. La notice "een werknemer vinden over de grens ? Welke stappen kan je als werkgever nemen ? Hoe begin je eraan ? est disponible sur le site du projet. Des visites d'entreprises permettent de bien cerner leurs besoins pour pouvoir les conseiller dans leurs démarches HR. Un observatoire transfrontalier socio-économique facilitera l'identification et l'analyse des évolutions de l'emploi transfrontalier ainsi que des flux pendulaires entre les versants. La délimitation des indicateurs pour les photos sectorielles a nécessité un travail très important de comparaison des données et de mise en compatibilité. Il faut également s'assurer dans un souci de pérennisation des travaux que les données sont disponibles en open data. Une première ébauche de la méthodologie est réalisée. L’analyse des flux pendulaires se fait sur la base des données transmises par Orange et Proximus, Le site web du projet est régulièrement mis à jour en fonction des actualités et des nouveaux documents qui sont élaborés. Les activités telles que les JD engendrent l'envoi de Tweet ou de posts sur LinkedIn. Des dépliants "sectoriels' textile et écoconstruction sont en cours d'élaboration. Celui du secteur agro est finalisé. Les roll-up des trois secteurs ont été réalisés. La chaine Youtube du projet est créée.