Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

Hacktiv’ Ardenne

Informations clés

Opérateur chef de file

BEP - Bureau économique de la Province de Namur
Rue Sergent Vrithoff 2
5000 Namur
BELGIQUE

Personne de contact :

Valérie DUDART

Date de début

01-01-2020

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
354 726,78 €

Réseaux sociaux



Site Web

https://hacktivardenne.eu/





Hacktiv’ Ardenne

Un réseau de Tiers-lieux pour hacktiver nos territoires !

axe4

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Favoriser l'emploi et la mobilité transfrontalière des travailleurs et intégrer les marchés de l'emploi

Domaine d'intervention

Intégration durable sur le marché du travail des jeunes, en particulier ceux qui sont sans emploi et qui ne suivent ni enseignement ni formation, y compris les jeunes exposés à l'exclusion sociale et ceux issus de groupes marginalisés, en mettant not


Le projet vise à développer les services favorisant l'emploi et la mobilité des travailleurs du territoire transfrontalier Essaimage (Sud de l'Entre Sambre et Meuse) et Ardenne Métropole (soit 70 communes) par la création d'un réseau de tiers-lieux d'activités. Les Tiers-Lieux concernés par cette mise en réseau sont les Coworking « La Ferme » à Chimay  et « E420 » du Bureau Economique de la Province de Namur (BEP) à Mariembourg, la Pépinière Val de Vence, Rimbaud'tech et la Maison des étudiants du Campus Sup'Ardenne, tous situés à Charleville-Mézières. 
L’objectif est de faciliter l'accès virtuel et physique de ces espaces aux travailleurs, étudiants, demandeurs d'emplois, porteurs de projets ainsi que de développer les compétences numériques et comportementales (« soft skills ») de ces publics, et d’encourager les opportunités de projets collectifs ou individuels.
En augmentant les collaborations et échanges transfrontaliers, Hacktiv’ Ardenne entend accroître les opportunités d'emploi et d'affaires.
Le projet s'appuie sur un partenariat opérationnel avec l'ASBL Forsud pour son expérience dans la formation entre pairs, l'animation d'une communauté d'apprenants et l'accompagnement techno-pédagogique ainsi que sur l'Agence du Numérique wallonne qui, de par son action, a l'expérience de soutien au développement de projets d'espaces de coworking.

 

Date de rapport 24-03-2021

Le 4 mars 2020 était donné le top départ officiel de ce réseau des espaces de Coworking du territoire Ardenne Métropole ( 126 800 habitants) - Essaimage (97500 habitants- Sud de l’Entre Sambre et Meuse). L’occasion d’emmener déjà une première « délégation » belge à la découverte de la Pépinière du Val de Vence et de Rimbaud Tech, de présenter le projet à un public franco-belge et de nouer les premiers échanges informels. Mais à peine cet événement de lancement terminé, nous entrions en période de confinement … Frontières fermées. Or, le 31 mars, les partenaires français et leurs usagers devaient à leur tour nous rendre visite. Nous avons donc activé le mode quarantaine avec 3 rencontres virtuelles qui ont ponctué cette étrange période de confinement lors du 1er semestre du projet. Le second semestre, nous sommes restés principalement en mode virtuel également, l’échange physique franco-belge restant compliqué à organiser vu la situation sanitaire. Notre projet a donc évolué avec cette contrainte et se réfléchit aujourd’hui essentiellement en mode digital. Nous retiendrons 3 éléments importants de ce second semestre : -Les différentes analyses des besoins en animation et formation nous ont apporté les balises des services à proposer aux membres du réseau et confirment les besoins en accompagnement multimédia. Nous avons donc organisé un atelier découverte vidéo en ligne, le 18 novembre 2020 où chaque partenaire du projet a présenté son processus de création vidéo. 13 personnes ont participé à cet atelier. Nous avons également consacré nos ressources et compétences à la réalisation d'une capsule vidéo présentant Anne-Sophie Gouverneur, et son accompagnement par Hacktiv'Ardenne dans la réalisation de ses capsules vidéos pour sa chaîne Youtube, Jecréejecut. Cette interview permet de mettre en lumière l'intérêt de notre programme, notamment pour qui veut se lancer dans l'infopreneuriat, ainsi que les résultats directs observés par Anne-Sophie dans le développement de son activité, qui constitue en un blog sur les loisirs créatifs, qui lui permet de vendre des formations et guides autour des machines qu'elle emploie. D'un point de vue du projet Interreg, cette vidéo a permis et permet de faciliter la matérialisation de nos activités auprès de notre public, avec un exemple très concret de l'accompagnement possible. Au total, 5 personnes ont pu recevoir un accompagnement individualisé à la création vidéos mais uniquement des belges car il n'a pas été possible de passer la frontière pour accompagner nos amis français. -Notre équipe et les membres et partenaires de nos espaces sont maintenant en mode collectif d’apprenants de 98 membres dans un groupe Facebook paramétré en mode apprentissage social : hacktive tes compétences. Ce groupe est lié à la page Hacktiv’ardenne. Des lunch&talk ont été lancés en novembre dans ce groupe tous les vendredis midis. Un membre du réseau parle d'un sujet au coeur de son activité ou qui le passionne et qui a un intérêt pour les autres membres. Ce lunch&talk se fait via un salon messenger dans le groupe. Il permet d'animer les membres du réseau qui ont adhéré au groupe Hacktive tes compétences, leur donner l'occasion de faire connaissance, d'aller plus loin ensuite dans des projets. 15 personnes ont participé à ces rendez-vous en ligne. Nous allons travailler maintenant à co-construire à partir de ce groupe une vraie communauté d’apprenants autour des compétences digitales et comportementales. -La modélisation 3D de nos espaces est pratiquement terminée et sera au centre de nos expérimentations dans les prochains mois. Réunions et formations franco-belges avec casque de réalité virtuelle, une étape au-delà de la visioconférence.