Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

KIDSHEARTS

Informations clés

Opérateur chef de file

Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille
2 avenue Oscar Lambret CS 700001
59037 LILLE Cedex
FRANCE

Personne de contact :

LOIC BERTHELOT

Date de début

01-04-2018

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
2 552 789,30 €





KIDSHEARTS

Développement de la Chirurgie cardiaque infantile au CHRU de Lille

axe4

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Renforcer et pérenniser la mise en réseau et l'offre de services transfrontaliers à la population en matière sanitaire

Domaine d'intervention

Infrastructures de santé


Chaque année, 260 enfants ou bébés atteints d’une malformation cardiaque auraient besoin de bénéficier d’une intervention chirurgicale hyperspécialisée. Or, il n’existe à l’heure actuelle pas de prise en charge de chirurgie cardiaque infantile sur la zone transfrontalière France-Wallonie-Vlaanderen. Le CHU de Lille souhaite relever ce défi de santé publique en proposant cette prise en charge à l’horizon 2020. Le développement cette activité de chirurgie cardiaque infantile vise à améliorer la qualité de vie de la population transfrontalière, notamment en réduisant les risques liés aux transferts actuels de ces nouveau-nés vers Paris et Bruxelles, pour des durées indéterminées et parfois longues pour les familles loin de leur lieu de vie. Le CHU de Lille s’associe à l’un des 3 centres belges en cardiologie pédiatrique pour initier l’apprentissage de ses professionnels afin d’atteindre le niveau d’expertise requis. Le cycle de formation concerne 28 médecins et 48 paramédicaux français qui interviennent aux côtés de leurs collègues belges pour la prise en charge de patients, y compris français. Les deux établissements visent également à créer un pôle européen d’excellence et de recherche conjoint sur les cardiopathies congénitales. Le réseau de compétence ainsi formé inclue dans son maillage les établissements de santé du versant belge, qui bénéficient de la dynamique de diffusion des connaissances. Celui-ci bénéficie également de la dynamique d’emploi suscitée par la création de cette activité nouvelle au CHU de Lille.

Date de rapport 20-08-2021

Le projet vise l'implantation d'une activité de chirurgie cardiaque néonatale et infantile au CHU de Lille à l'automne 2020 en s'appuyant sur les compétences reconnues des équipes des Cliniques Universitaires Saint- Luc (CUSL) de Bruxelles. Chaque année, 250 enfants ou nouveau-nés des Hauts-de-France atteints d'une malformation cardiaque ont besoin d'une intervention chirurgicale hyperspécialisée. Alors qu'il n'existait jusqu'alors aucune offre de soins en chirurgie cardiaque infantile sur la zone transfrontalière France-Wallonie-Vlaanderen, le CHU de Lille s’est donné comme objectif de pouvoir prendre en charge ces patients. Le CHU de Lille, en s'associant aux CUSL de Bruxelles, l'un des trois centres de cardiologie pédiatrique belges, a permis de former jusqu'à présent 15 médecins et 43 paramédicaux français afin d'atteindre le niveau de qualification requis. Les professionnels lillois en formation à Bruxelles participent à la prise en charge de patients français et belges en s'appuyant sur l'expertise reconnue des équipes médicales et soignantes des CUSL. A ce jour, 144 patients français ont été pris en charge aux CUSL dans le cadre de ce programme. Grâce au compagnonnage de Saint-Luc, le CHU de Lille propose désormais une activité de chirurgie cardiaque infantile qui contribue à améliorer la qualité de vie de la population transfrontalière, notamment en réduisant les risques liés aux transferts actuels de ces nouveau-nés vers Paris et en favorisant l'accessibilité de la prise en charge en proximité pour les familles. La première intervention a été réalisée avec succès le 15 octobre 2020. Le Directeur Général de l'ARS a tenu à saluer ce projet d’envergure dans le cadre d’une visite au CHU de Lille le 2 décembre 2020 afin d’échanger avec les équipes et de visiter les installations. Malgré la crise sanitaire liée au Covid-19, la prise en charge des enfants des Hauts-de-France par les CUSL de Bruxelles a été maintenue a minima et l'ensemble des travaux a pu être achevé avec un retard de trois semaines seulement. Du 15 octobre 2020 au 31 mars 2021, 25 patients ont été pris en charge à Lille. Parmi eux, un enfant a bénéficié de deux interventions, ce qui porte à 26 le nombre d'interventions chirurgicales réalisées sur le plateau technique de Jeanne de Flandre. Depuis le 1er avril 2018, 169 patients ont bénéficié d’une intervention chirurgicale, soit sur le plateau technique des CUSL, soit sur celui du CHU de Lille. Le FEDER accompagne financièrement le projet à hauteur de 1.277.000 d'euros dont 840.000 euros dédiés à la réalisation de travaux et à l'acquisition d'équipements innovants permettant de mettre à disposition un plateau technique de haut niveau technologique et parfaitement adapté aux exigences de la pratique de la chirurgie cardiaque pédiatrique. Les équipes des deux établissements ont collaboré pour mettre à disposition de nombreux outils de communication en français et en néerlandais à destination des enfants et des familles, des professionnels et du public (site internet dédié au projet, plaquettes d'information, outils ludiques et pédagogiques). Les deux établissements, qui ont pour objectif la création d’un pôle européen d'excellence et de recherche conjoint sur les cardiopathies congénitales, ont déjà posé les bases de cette future collaboration.