Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

Mageteaux

Informations clés

Opérateur chef de file

Provincie West-Vlaanderen
Koning Leopold III-laan 41
8200 St. Andries (Brugge)
BELGIQUE

Personne de contact :

Jan Vandecavey

Date de début

01-10-2016

Date de fin

30-09-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
2 235 149,57 €





Mageteaux

Maîtrise et gestion transfrontalières de l' écoulement des eaux entre Dunkerque et Nieuport.

axe3

Catégorie

Portefeuille de projets

Objectif spécifique du programme

Anticiper et gérer les risques naturels, technologiques et industriels ainsi que les situations d'urgence

Domaine d'intervention

Mesures d'adaptation au changement climatique, prévention et de gestion des risques liés au climat, comme l’érosion, les incendies, les inondations, les tempêtes et les sécheresses, y compris les campagnes de sensibilisation, les systèmes et les infr


Le projet MAGETEAUX entend limiter, dans la zone transfrontalière des polders, les inondations par l’amélioration de l’évacuation des eaux en période de crues. Pour ce faire, il s’agit de permettre, de manière temporaire, l’évacuation des eaux du canal de Nieuport à Dunkerque/Canal de Furnes à la fois vers la France et vers la Belgique. Deux nouveaux ouvrages seront réalisés à cet effet. Une station de pompage de secours sur le « Speievaart » permettra de pomper une partie des eaux des Moëres vers le Canal de Furnes. Une vanne entre le Canal de Furnes et le Canal Exutoire sur le site des 4 Ecluses à Dunkerque assurera une évacuation supplémentaire du Canal de Furnes vers la mer à Dunkerque. Parallèlement à ces travaux, les habitants et les acteurs du territoire franco-flamand seront sensibilisés au risque d’inondation, aux conséquences prévisibles du changement climatique et à la nécessité d’une approche commune pour faire face à cette problématique.

Date de rapport 23-07-2021

Le polder est un territoire transfrontalier. Les eaux s'écoulent de la France vers la Belgique et inversement. Pendant des périodes de crue et de haut débit les ouvrages permettant l'évacuation de l'eau dans la mer à Dunkerque et à Nieuport, atteignent leurs limites. Cette situation provoque des inondations dans le littoral transfrontalier et notamment dans les Moëres. Mageteaux souhaite contenir les débordements en améliorant l'évacuation des eaux pendant les crues. La solution proposée consiste à faire écouler l'eau du canal Nieuport-Dunkerque/Canal de Furnes temporairement tant vers la France que vers la Belgique. A cet effet une station de pompage sera construite sur le Speievaart à Furnes et une vanne sur le site des 4 Ecluses à Dunkerque. Le projet permettra également à sensibiliser la population au risque d'inondations, aux conséquences des changements climatiques et à la nécessité d'une bonne coopération pour faire face tous ensemble à cette problématique. Le projet Mageteaux a démarré le 01-01-2016 et terminera le 30-09-2022. Les partenaires du projet ont mis sur pied un site web et d'autres outils de communication et ont organisé une manifestation de lancement fort fréquentée le 11-06-2018 dans la Groot Moerhof, à Adinkerke. Les partenaires ont collaboré avec le bureau Audacioza en vue de la réalisation d'un film de sensibilisation sur les Moëres en général, le projet en particulier et les conséquences prévisibles des changements climatiques. Le film a été mis en ligne le 1er juillet 2020 sur le site internet de Mageteaux et partagé par les partenaires. Le 8 septembre 2020, un premier temps d'information et d'échanges a été organisé à Furnes pour les techniciens et acteurs concernés (municipalités et gestionnaires des cours d'eaux). Du côté flamand les travaux ont été attribués le 7 mai 2019 à l'association temporaire Martens André/ Wegenbouw Ivan Vuylsteke pour un montant de 2.009.738,02 euro hors TVA. Les travaux ont été entamés le 1er octobre 2019.Entre-temps l’installation de la pompe et la cabine de moyenne tension ont été installées. Ils reste encore le raccordement de l’électricité et les travaux d’ environnement. Du côté français le marché de travail a été adjugé à la société Spie Battignoles pour un montant total de 799.818 euros (hors TVA). Le calendrier d'exécution est très serré sachant que le canal est encore ouvert à la navigation. En application des directives gouvernementales et des règles sanitaires, le chantier n'a pas pu démarrer en mars 2020. Pour la reprise des travaux, il a fallu attendre au moins jusqu'au 15 septembre 2020.Actuellement les travaux sont quasiment terminés. La convention internationale franco-belge de 1890 et son avenant de 1968 règlent l'évacuation transfrontalière des Moëres françaises et belges, de la Basse Colme/Bergenvaart et du Canal de Furnes/Kanaal Nieuwpoort-Duinkerke. Les modifications nécessaires de l'évacuation transfrontalière des eaux réglée par la convention sont actuellement en voie de préparation. Il en est de même pour le protocole de coopération réglant la gestion commune des ouvrages.