Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

New-C-Land

Informations clés

Opérateur chef de file

Universiteit Gent
Sint-Pietersnieuwstraat 25
9000 Gent
BELGIQUE

Personne de contact :

Erik Meers

Date de début

01-07-2018

Date de fin

30-06-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
1 915 532,40 €

Réseaux sociaux



Site Web

https://www.newcland.eu/fr/





New-C-Land

Plus value d'une valorisation transfrontalière des terres marginales en support à une économie biobasée

axe1

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Accroissement du transfert et de la diffusion des bonnes pratiques innovantes dans les secteurs stratégiques et les secteurs à forte complémentarité de la zone transfrontalière

Domaine d'intervention

Transfert de technologies et coopération entre universités et entreprises, principalement au profit des PME


Le projet New-C-Land contribue au développement de l'économie biobasée et encourage la production durable de biomasse végétale utilisée en énergie et matières sur sites marginaux (surfaces délaissées non cultivées). En outre, il a pour ambition de :
-répertorier les sites marginaux, surfaces délaissées (ex: friche, pollution agricole,..) sur les versants Wallonie, Nord France et Flandre à partir des bases de données régionales.
-identifier pour ces sites les meilleures possibilités de valorisation (non alimentaire) de la biomasse sur base d'une analyse multi-critères, 
-mettre en relation les propriétaires et les développeurs de projets afin de susciter l'émergence de projets industriels,
-générer des projets de plantation sur ces zones nommées Smarg. 
New-C-Land a un impact direct sur les entreprises transfrontalières puisqu’il développe le terrain en amont en étudiant des questions cruciales auxquelles les entreprises ne peuvent répondre seules, créant des outils pour elles. A terme, le projet contribue à stimuler l'économie biobasée transfrontalière en exploitant durablement un approvisionnement local produit sur des surfaces marginales.

Date de rapport 18-06-2021

Dans la transition vers une économie plus circulaire, il est crucial de garantir le redéveloppement économique des terres inutilisées, par exemple par la production et la valorisation de biomasse locale. Le projet New-C-Land a comme objectif de produire de la biomasse sur des sites dits marginaux (SMARG) et de la valoriser au travers de filières économiquement viables. Grâce à une collaboration intense entres les 8 partenaires transrégionales (Flandre: UGent et Inagro; Wallonie: Valbiom, GxABT et Atrasol; France: Chambre d'agriculture du Nord-pas-de-Calais, Yncrea et Ineris), le projet prévoit de créer différents outils, notamment un inventaire SMARG et un outil d'aide à la décision (OAD). Dans ce projet, nous visons à créer un inventaire d'identification des SMARGS valorisables dans la région. A cette fin, le concept SMARG a d'abord été clairement défini et une plateforme présentant l'inventaire des sites marginaux et des utilisateurs de biomasse pour les 3 régions a été rendue publique sur: https://sitesforbiomass.eu. L'outil d'aide à la décision a également été développé. L'OAD permettra d'évaluer différentes options pour la valorisation d’un site grâce à des indicateurs qualitatifs et quantitatifs. Une évaluation critique des OAD existants a été réalisée et les chaînes de valeur biobasées existantes dans la zone transfrontalière ont été répertoriées. Le OAD une fois finalisé, sera disponible sur https://sitesforbiomass.eu. Le projet est été très bien accueilli par les acteurs concernés et par le plus grand public. Deux brochures sont disponibles et destinées respectivement aux gestionnaires de sites marginaux et aux le pôle utilisateurs de SMARG (voir https://www.newcland.eu/fr/outils-et-resultats/). Afin d’améliorer encore la diffusion de nos actions une campagne de sensibilisation a également été lancée auprès des communes/municipalités. Enfin, un intérêt croissant a été remarqué pour la valorisation du chanvre et la production de biomasse pour les huiles essentielles. Des recherches sur le terrain sont en cours à ce sujet. Enfin, 3 projets biomasse concrets ont été lancés («le Martinet», «Sclessin» et «Sodifac») dans lesquels New-C-Land propose un accompagnement à la production de bioénergie à usage local combiné à une gestion durable. . Grâce à l’appel à idées lancé en 2018 par l’équipe New-C-Land, un projet de plantation de 8 hectares est né sur ce site marginal ‘Martinet’ situé à Monceau-sur-Sambre. Deux zones ont été identifiées pour accueillir la production de biomasse dont une zone de miscanthus et une boulaie de 3 hectares. Ce projet positif a également motivé le développement de nouveaux sites à Sclessin et Roubaix (Sodifac) où la production de biomasse sera également associée à la méthanisation. Grâce à toutes ces initiatives, nous stimulons l'utilisation de la biomasse (locale) dans la zone d'impact, aussi bien pour la valorisation en matière qu'en bioénergie.