Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

PEPS

Informations clés

Opérateur chef de file

CRITT MDTS
BD JEAN DELAUTRE
ZHT DU MOULIN LEBLANC 3
08000 Charleville-Mézières
FRANCE

Personne de contact :

Delphine AUZENE

Date de début

01-01-2019

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
1 461 750,23 €

Site Web

https://www.peps-interreg.eu/





PEPS

Pour booster le potentiel transfrontalier des procédés de fabrications additives

axe1

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Accroissement de la recherche et de l'innovation de la zone transfrontalière dans les secteurs stratégiques et les secteurs à forte complémentarité

Domaine d'intervention

Transfert de technologies et coopération entre universités et entreprises, principalement au profit des PME


Le projet PEPS vise à développer des macromolécules mises en forme par impression 3D afin de répondre aux besoins des entreprises de manière appropriée et créative. Le but est de développer le potentiel transfrontalier des procédés de fabrications additives de polymères de type technique, d'élargir les possibilités des procédés de fabrications additifs et de les orienter vers de nouvelles applications industrielles. Cette approche globale transfrontalière est rendue possible en rassemblant les compétences et expertises complémentaires des partenaires PEPS dans de nombreux domaines. Des synergies sont donc attendues entre partenaires à chaque niveau d'action du projet. 

Date de rapport 25-05-2021

L'objectif principal du projet est d'élargir les possibilités des procédés de fabrications additifs cantonnées au prototypage pour l'orienter vers de nouvelles applications industrielles comme la fabrication directe et technique avec des caractéristiques mécaniques optimisées proches des procédés de série de transformation des polymères. En effet, l'idée originale est d'augmenter l'offre des matériaux utilisables dans les procédés de fabrication additive tout en leur conférant des fonctionnalisations innovantes. Ces 4 premiers semestres du projet transfrontalier PEPS ont été consacrés à la mise en place d'outils de communication et d'échanges, l'organisation de l'évènement de lancement au premier semestre et d’un webinaire au quatrième semestre, la réalisation des investissements, les travaux de veille, la réalisation d'un premier démonstrateur, la rédaction du roadmap du projet, la participation à des congrès et séminaires pour sensibiliser les entreprises ainsi que le démarrage de 2 études de soutien industriel. L'équipe PEPS a travaillé au développement des outils de communication : 1. le poster présentant le projet traduit dans les 3 langues (néerlandais, français et anglais), ainsi qu'un kit de presse. Ce dernier a été remis lors de l'évènement de lancement du projet qui était aussi une conférence de presse aux journalistes invités et présents et également à nos partenaires associés. Ce kit de presse explique le projet Interreg FWVL, le partenariat PEPS, le site internet et les objectifs du projet. 2. La mise en place du site internet PEPS disponible depuis décembre 2019 à l'adresse : www.peps-interreg.eu 3. La réalisation de la journée de lancement PEPS le 16/05/2019 regroupant 56 personnes dont 86% venant de la ZE. La réalisation d'une vidéo du projet PEPS présentée au cours de la journée annuelle d'Interreg sur la digitalisation qui nous servira de support de communication. Elle est disponible sur la chaine Youtube d'Interreg à l'adresse suivante https://www.youtube.com/watch?v=lkRVWAJNn0Q et sur le site PEPS à l'adresse suivante https://www.peps-interreg.eu/peps/. Nous avons organisé notre premier webinaire le 3/12/2020 avec notre partenaire associé Materalia afin de continuer la promotion du projet PEPS malgré les conditions sanitaires exceptionnelles que nous vivons. Cette manifestation a permis de sensibiliser 63 personnes avec 49% de participants venant de la zone éligible répartie en 14% venant de la Wallonie et 35% venant des départements éligibles français. Les travaux de recherche ont débuté par une veille scientifique et technologique et également sur l'identification de protocoles de transformation et de réalisation des échantillons aux différentes étapes de conception du matériau. Un rapport de veille sur les 3 activités du module recherche a été annexé au rapport précédent en semestre 3. Les 4 investissements ont été réalisés au cours de la première année : un microscope numérique 3D, une machine pour calibrer les filaments en sortie d'extrudeur, une imprimante filamentaire et une imprimante à granulés. Un premier démonstrateur a été réalisé courant du semestre 3 et a fait l'objet d'une étude comparative entre différentes technologies 3D associant les étapes de déliantage et de frittage. Ces résultats sont présentés et disponibles dans le roadmap rédigé à la fin du semestre 3. Nous avons participé également à 3 congrès, 8 webinaires et 1 soutenance de thèse dans le but d'alimenter notre veille scientifique. Dès le démarrage du projet, les partenaires PEPS ont entamé l'identification des industries de la zone transfrontalière qui pourraient être intéressées par les thématiques PEPS (développement de produits ou matériaux par impression 3D). En vue de réaliser des actions d'initiation aux industriels, les partenaires PEPS ont commencé par établir un questionnaire en anglais, français et néerlandais pour recenser les besoins des industriels de la zone transfrontalière grâce auquel nous avons réalisé des interviews ciblés d'entreprises dont les résultats sont présentés dans le roadmap du projet. Ce questionnaire est également disponible sur le site internet PEPS. Nous avons également commencé les visites d'entreprises/prescripteurs et la présentation de notre projet a été réalisée au cours de 6 colloques et porte ouverte jusqu'à présent. Nous avons sensibilisé pour ces 4 semestres, 45 entreprises en ZE (12 en Wallonie, 6 en Flandres et 27 en France) et 25 en HZ avec 2 entreprises qui sont actuellement soutenues dans le cadre de PEPS depuis le 3ème semestre, à savoir pour la société Nexans Interface depuis le 3/02/2020 et la société Amphénol Air LB depuis le 28/05/2020 et dont les travaux sont toujours en cours.