Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

PSICOCAP

Informations clés

Opérateur chef de file

Institut wallon de l'évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS)
Route de Louvain-la-Neuve 2
5001 Belgrade
BELGIQUE

Personne de contact :

Annick Vandenhooft

Date de début

01-01-2020

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
946 079,36 €





PSICOCAP

Pratiques et Statistiques Intégrées et Comparées sur le Handicap et le Handicap Psychique

axe4

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Renforcer et pérenniser la mise en réseau et l'offre de services transfrontaliers à la population en matière sanitaire

Domaine d'intervention

Amélioration de l’accès à des services abordables, durables et de qualité, y compris les soins de santé et les services sociaux d’intérêt général


De part et d’autre de la frontière franco-belge, un déficit de connaissance sur le handicap psychique et l’exclusion qui en découle, a été noté. Afin d’y pallier, PSICOCAP – en lien avec le projet GEDIDOT (Interreg V FWV) – vise à collecter des données chiffrées transfrontalières sur les déterminants, les ressources et les modalités de prise en charge de ce type de handicap. L’accent est particulièrement mis sur certains groupes de population : les jeunes, les femmes, les personnes vieillissantes, et les ruraux. Toutes ces informations seront cartographiées, pour mieux identifier les besoins non couverts.  Elles feront l'objet d'une analyse lors de séminaires transfrontaliers regroupant entre 20 et 30 participants, dans une structure accueillant des personnes handicapées psychiques.  
Afin de partager les connaissances et les pratiques dans ce domaine, PSICOCAP proposera également des formations et une université d’été transfrontalière, à destination des professionnels du soin et de l'accompagnement. 
Un outil sera conçu pour former, aussi, le personnel susceptible de rencontrer directement ou indirectement des personnes souffrantes de handicap psychique (personnel de vente, travailleurs sociaux, postiers,...). 

L'ambition du projet est donc de créer un nouveau regard sur le handicap, notamment psychique, et de garantir à ce public, l’autonomie, le respect et la prise en charge la plus adaptée possible.