Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

Réinventer l’action publique transfrontalière franco-wallonne

Mardi, 15 mai, 2018

En 2017, les chercheurs d’Acadie et de l’Institut Destrée se sont associés et ont constitué trois panels d’acteurs de premier plan pour tenter de repenser et renforcer l’action publique transfrontalière franco-wallonne. Ensemble, ils ont analysé tant les dynamiques en cours que les dispositifs existants, en particulier ceux de la réforme territoriale à l’œuvre en France. Trois séminaires prospectifs ont permis de lire collectivement, selon des perspectives différentes, la relation aux pays voisins et les divers objets qu’elle intègre : métropoles, villes intermédiaires/moyennes, espaces interstitiels, etc. Les participants se sont interrogés sur les moyens de faire de ces objets de réels ressorts de développement. Ils ont réfléchi ensemble sur les figures spatiales et les figures de circulation existantes, ainsi que sur leurs possibles reconfigurations.

Penser les territoires en trans–, c’est assurément penser les territoires transfrontaliers comme des territoires du mouvement (des passages – migrations, tourisme, travailleurs transfrontaliers, etc.). C’est également penser des territoires en transformation, en transition, des territoires en mouvements, qui doivent désormais composer avec une réalité complexe, un monde de mobilité et de réseaux, caractérisé par des tendances lourdes : urbanisation, numérisation, changement climatique, etc.

Au sein de la Métropole du Grand Nancy le 3 février 2017, à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Grand Hainaut à Valenciennes le 15 mars 2017, et à la Délégation générale de Wallonie à Paris le 26 avril 2017, les travaux prospectifs ont ainsi abouti à l’identification de leviers nécessaires à la construction de nouvelles alliances entre les territoires.

Comment fabriquer de l’intentionnalité commune de part et d’autre de la frontière franco-wallonne ? Cette question, qui résonne très fort à une période marquée par le désir de murs, trouve une force concrète à travers la nécessaire construction d’une communauté transfrontalière franco-wallonne à des fins stratégiques.

Consultez le rapport ici.

(Source: Institut Destrée)