Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

SATRAQ

Informations clés

Opérateur chef de file

Centre d'Education du Patient
Rue de Fernelmont 40
5020 Champion
BELGIQUE

Personne de contact :

Frédéric Etienne

Date de début

01-01-2020

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
902 348,76 €

Site Web

https://www.preventionsante.eu/index.php/le-projet





SATRAQ

Sensibilisation et Action Transfrontalière pour une Réduction de la consommation de l’Alcool au Quotidien

axe4

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Renforcer et pérenniser la mise en réseau et l'offre de services transfrontaliers à la population en matière sanitaire

Domaine d'intervention

Amélioration de l’accès à des services abordables, durables et de qualité, y compris les soins de santé et les services sociaux d’intérêt général


Le projet a pour objectif de sensibiliser la population transfrontalière sur sa consommation d'alcool et de l'informer sur les accompagnements possibles en cas de besoin. 

Les chiffres disponibles montrent en effet que la population active est particulièrement concernée par une consommation d’alcool excessive. Dans la continuité du projet INTERREG IV Icapros sur les risques cardio-vasculaires, SATRAQ identifiera les habitudes de consommation quotidienne souvent insidieuses (consommation de boissons alcoolisées de plus en plus importante ou régulière, sédentarité...) pouvant impacter la santé. 

Par la sensibilisation, l'information, la mise à disposition d'outils, et la formation de professionnels, le projet transfrontalier SATRAQ vise à accompagner un changement dans les comportements, afin de mettre en place de meilleures habitudes d’hygiène de vie. 
La cible principale du projet est la population transfrontalière active, pour qui la dépendance n'est pas encore installée. 

Le projet sera réalisé à l’échelle locale transfrontalière pour permettre l'accompagnement du public vers une démarche active de santé, quel que soit le côté de la frontière où celui-ci travaille, réside ou se soigne. SATRAQ s’inscrit en complémentarité avec les initiatives transfrontalières déjà existantes et proposera d’éventuelles améliorations. La méthodologie et les outils développés seront ensuite disponibles pour l'ensemble de la frontière franco-belge.

Date de rapport 02-06-2021

Opportunité pour le public de s’interroger sur sa consommation d'alcool au quotidien ; information sur les risques qu’entraine le mésusage ; mise en évidence des accompagnements possibles pour les personnes qui consomment "juste un peu de trop" et pour celles en situation "plus difficile" … Plus globalement, SATRAQ représente, pour chacun, une invitation à s’arrêter et à questionner son quotidien, ses habitudes, ses priorités et choix de santé. Sur base des recommandations scientifiques, il développe des actions vers la population transfrontalière active et vers les professionnels de santé et du social. Dans la continuité du projet Interreg IV Icapros sur les risques cardiovasculaires, le Centre d’éducation du patient (CEP), l’Alliance Nationale des Mutualités chrétiennes (ANMC), le Centre d’Examens de Santé de la CPAM des Ardennes (CES) et l’Association d’Appui aux Professionnels de Santé (ADDICA) proposent de se pencher sur les habitudes de vie ainsi que sur les comportements de santé et de consommation dont certains peuvent se révéler facteurs de risques pour la santé. Parce que notre santé est précieuse, SATRAQ questionne notre quotidien… Malgré la crise sanitaire générée par le COVID19, les opérateurs ont mis en place les outils devant permettre la gestion du projet avec un comité de pilotage, des groupes de travail transfrontaliers et la constitution d’un large comité scientifique composé d’experts français et belges en promotion à la santé, communication, éducation du patient, spécialistes du domaine des addictions, etc. Un espace de travail virtuel a été mis en place pour faciliter les réunions en ligne, l’échange et le travail commun sur les documents. Pour ce qui est de la communication, la plateforme "preventionsante.eu" a été créée, dans un premier temps, afin d'informer de la mise en place des actions auprès des professionnels de santé et de la population transfrontalière ainsi que de pérenniser l'accès aux contenus des précédents projets Interreg, complémentaires à la démarche SATRAQ. Dans l'objectif de donner de la visibilité aux actions, une première action presse a été menée, sous la forme d'un communiqué de presse intégrant un article du Pr Paille, addictologue de l'Université de Nancy. Cet article évoquait l'importance de porter attention aux consommations d'alcool, dans le contexte actuel. Cette communication a généré des perspectives de partenariat avec la presse généraliste et spécialisée, que SATRAQ souhaite pérenniser pour toute la durée de son action. Revue de littérature scientifique franco-belge, synthèses autour de différentes questions (consommation d'alcool, impact de l'alcool sur la santé, méthode du RPIB...), données épidémiologiques franco-belges sur l'état des lieux des consommations d'alcool et leur impact sur la santé dans la zone du projet, outils d’évaluation mis à disposition… alimentent les différentes actions et permettent leur opérationnalisation, dès que la situation le permettra. Les formations des professionnels au Repérage Précoce et à l’Intervention Brève (RPIB), aujourd’hui en place ont fait l’objet de nombreuses rencontres d’un groupe de travail restreint issu du comité scientifique. Elles seront caractérisées par la pluridisciplinarité des participants et seront assurées par un binôme de formateurs franco-belges.