Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

SSL

Informations clés

Opérateur chef de file

Administration de la Santé Publique et de l'Action Sociale et Culturelle de la Province de Namur
Rue Martine Bourtonbourt 2
5000 NAMUR
BELGIQUE

Personne de contact :

Myriam GOUMET

Date de début

01-01-2020

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
503 184,17 €

Réseaux sociaux



Site Web

https://www.projet-ssl.eu/





SSL

Smart Socialized Living

axe4

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Renforcer et pérenniser la mise en réseau et l'offre de services transfrontaliers à la population en matière sociale

Domaine d'intervention

Amélioration de l’accès à des services abordables, durables et de qualité, y compris les soins de santé et les services sociaux d’intérêt général


Le territoire transfrontalier est marqué par un vieillissement de la population et un isolement des personnes âgées, tant sur le plan géographique que sur le plan de l’information. Particulièrement confrontés à des problèmes de mobilité liés au territoire rural, les seniors connaissent peu les acteurs locaux actifs. Il a également été constaté que les professionnels et aidants accompagnants, ne se connaissent pas toujours entre eux et partagent peu d'information.
La coopération SSL souhaite donc mettre en place une plateforme logicielle transfrontalière adaptée aux besoins (contenus et fonctionnalités) des seniors du territoire et aux intervenants avec lesquels ils sont en contact. Ils disposeront de solutions de mobilité, d’agenda d’activités, de répertoire des services et d'acteurs locaux, de canaux de communication... régulièrement mis en ligne par une communauté d’acteurs du bien vieillir.
La plateforme sera déployée auprès d'une cohorte de 50 utilisateurs sélectionnés de part et d'autre de la frontière. Pour en garantir le succès, un dispositif d'accompagnement individuel assuré par un réseau de médiateurs numériques sera mis en place.

Date de rapport 18-10-2021

Le projet Smart Socialized Living (SSL) a démarré en janvier 2020, suite aux constats identiques soulevés de part et d’autre de la frontière, sur l’arrondissement de Philippeville côté belge, et sur le département des Ardennes côté français. Durant la première année du projet, les quatre opérateurs partenaires ont réalisé un questionnaire permettant de récolter les besoins et attentes des aînés en matière de numérique. Avec l’aide des opérateurs associés, le questionnaire a été diffusé de juillet à septembre 2020 sur le territoire concerné par le projet. Au total, 83 questionnaires ont été récoltés. L’analyse a fait ressortir une fracture numérique vers l’âge de 75 ans, et a mis en évidence l’importance des contacts sociaux et de la nécessité d’être accompagné lors de l’utilisation d’un nouvel outil numérique. Parallèlement à la récolte des besoins, l’Université de Namur, opérateur partenaire du projet, a réalisé une analyse de l’existant et une revue de la littérature scientifique afin de dégager les bonnes et mauvaises pratiques quant à l’outil numérique qui sera développé. Sur base de l’analyse des questionnaires et des connaissances de terrain, les opérateurs partenaires ont créé des personas représentant le public cible. Ces personas sont des outils de conception ayant pour objectif de donner corps à un sous-ensemble représentatif du public cible en explicitant des thématiques particulières sur lesquelles le projet se focalisera. Au second semestre, les opérateurs ont également développé les outils de communication du projet et ont établi un plan de communication. Le site internet dédié au projet est accessible à l’adresse suivante : http://www.projet-ssl.eu/. Les opérateurs partenaires ont créé une page Twitter, Facebook et LinkedIn dédiée au projet et ont réalisé un poster de présentation du projet. Un communiqué de presse du projet et une plaquette de présentation du projet ont été diffusés en novembre à la presse côté belge et sur les réseaux. Ce troisième semestre a principalement été consacré à la création d’une première version de l’application. L’UNamur a créé des wireframes destinés à représenter visuellement les différentes interfaces auxquelles les futurs utilisateurs seront confrontées (inscription, recherche d’activités, agenda, répertoire de contacts, etc.). Ces maquettes ont été adaptées et peaufinées sur base des feedbacks récoltés auprès des quatre partenaires. En parallèle, toute la réflexion concernant l’identité visuelle (logo, coloris, police, etc.) de la future application a été amorcée. A la fin de ce semestre, la Province de Namur et Familles Rurales ont préparé la phase de recrutement des seniors en finalisant un flyer et un questionnaire qui seront diffusés auprès des seniors grâce aux opérateurs associés au cours du semestre suivant.