Stratégie

Les objectifs stratégiques retenus pour la stratégie du programme Interreg France-Wallonie-Vlaanderen 2021-2027 ont été déclinés en cinq thématiques de coopération et 12 objectifs spécifiques :

 

 

Priorité 1

Soutenir les entreprises, la croissance, la relance de l’activité économique via l’innovation et la recherche appliquée

Objectif spécifique 1.1Développer et améliorer les capacités de recherche et d'innovation ainsi que l'utilisation des technologies de pointe
  1. Identifier les secteurs économiques structurants et complémentaires à fort potentiel d’innovation technologique et écologique via l’analyse des chaînes de valeur transfrontalières en vue de stimuler les coopérations et de développer des pôles d'excellence / consortiums afin de faire émerger de nouveaux produits-services-applications.
  2. Soutenir et pérenniser l'innovation trans-sectorielle frontalière via la recherche appliquée – à partir du niveau de maturité technologique 3/4 (preuve expérimentale du concept / technologie validée en laboratoire) jusqu’au niveau 8 (système complet et qualifié) dans les différents domaines d’intervention stratégiques.
  3. Favoriser la compétitivité, la croissance et la relance de l’activité économique en accompagnant les entreprises dans leurs démarches et en structurant les modalités de financement.
  4. Faciliter le développement de l’économie de la connaissance et de secteurs intelligents sur la base de l’appropriation de la part des entreprises et des administrations d’une meilleure maîtrise de la gestion et du partage des données ainsi que des technologies connexes.
  5. Développer les capacités d'innovation par la diffusion des écotechnologies, de l’innovation sociale et la création de nouveaux business modèles intégrant les concepts de la transition écologique.
Objectif spécifique 1.3Renforcer la croissance durable et la compétitivité des PME et la création d'emplois dans les PME, notamment par le biais des investissements productifs
  1. Soutenir la diffusion de l'innovation technologique et d'une démarche éco-responsable au sein des PME en stimulant les écosystèmes de la quadruple hélice qui favorisent les interactions transfrontalières entre l’industrie, les gouvernements, les acteurs de la recherche et les utilisateurs finaux pour créer de la valeur ajoutée et renforcer la compétitivité.
  2. Mettre en place des mesures conjointes permettant de relancer l’activité des PME impliquées dans les domaines d’intervention stratégiques issus du croissement des stratégies de spécialisation intelligentes S3 afin de maintenir l’emploi au sein de la zone de coopération.
  3. Renforcer la résilience et la capacité d’adaptation des entreprises à la transformation industrielle / numérique en facilitant l’accès et l’appropriation des nouvelles technologies.
  4. Soutenir les actions transfrontalières de développement des compétences entrepreneuriales à l'échelle de la zone de coopération en favorisant la mise en réseau des supports et en accompagnant les entrepreneurs dans leurs démarches de mise en œuvre de nouvelles techniques, processus, formations et modalités d'entreprendre.
  5. Identifier, anticiper et répondre aux besoins des employeurs en termes de développement des capacités liées à l'innovation et à la spécialisation intelligente au sein des entreprises (compétences dans les disciplines scientifiques, techniques, filières d'alternance, etc.), d’insertion et de mobilité de la main d'œuvre dans les domaines d’intervention stratégiques des bassins d'emploi transfrontaliers.

Priorité 2

Renforcer la résilience et l'adaptation des territoires face aux risques liés au changement climatique

Objectif spécifique 2.4Promouvoir l'adaptation au changement climatique, ainsi que la prévention des risques de catastrophes, la résilience, en tenant compte des approches fondées sur les écosystèmes
  1. Favoriser la coopération transfrontalière axée sur le développement de technologies innovantes soutenant l’adaptation au changement climatique.
  2. Renforcer la coordination transfrontalière entre instances en charge de la sécurité lors de la mise en œuvre de stratégies de gestion des risques et développer la résilience du territoire transfrontalier face à tout type de catastrophes (naturelles, industrielles, technologiques, etc.).
  3. Atténuer l’impact du changement climatique sur l’ensemble de l’espace de coopération en soutenant le développement d’infrastructures transfrontalières vertes et bleues.
  4. Soutenir des mesures transfrontalières de sensibilisation, de diffusion de l’information et de prévention de tout risque (naturels, industriels, technologiques, etc.) au bénéfice de la sécurité des populations et travailleurs du territoire.
  5. Sensibiliser les entreprises, la population et les acteurs locaux à la gestion raisonnée des ressources naturelles des territoires par la diffusion de bonnes pratiques.
Objectif spécifique 2.5Promouvoir l'accès à l'eau et la gestion durable de l’eau
  1. Soutenir les actions qui améliorent la ressource en eau à travers sa préservation, son accessibilité, son traitement, sa gestion et la réduction de la pollution aquatique.
Objectif spécifique 2.7Renforcer la protection de la nature, la biodiversité, et les infrastructures vertes, en particulier en milieu urbain, et réduire toutes les formes de pollution
  1. Soutenir la préservation et la gestion conjointe des ressources naturelles du territoire transfrontalier afin d’assurer les continuités écologiques qui favorisent la protection et le rétablissement de la biodiversité.
  2. Soutenir des actions intégrées relatives à la gestion conjointe des paysages, aux écosystèmes et à la protection des sols du territoire transfrontalier pour enrayer le déclin de la biodiversité.
  3. Soutenir le développement d'actions conjointes et innovantes pour réduire tout type de pollution terrestre, atmosphérique et aquatique en faveur de la biodiversité.
  4. Soutenir des actions conjointes et transversales en faveur d'une économie circulaire, de l’émergence de circuits courts et des comportements de consommation durable.

Priorité 3

Améliorer les schémas de mobilité (personnes et fret) transfrontaliers et promouvoir une mobilité urbaine et rurale, multimodale, durable, résiliente face au changement climatique

Objectif spécifique 3.2Mettre en place une mobilité durable, intelligente, intermodale et résiliente face au changement climatique aux niveaux national, régional et local, notamment en améliorant l’accès au RTE-T et la mobilité transfrontalière
  1. Analyser les liaisons de transport durables manquantes et y remédier pour améliorer les schémas de mobilité et assurer une continuité de l’offre de transports (personnes et fret) transfrontaliers.
  2. Éliminer les incohérences dans la mobilité transfrontalière et améliorer la qualité de l'offre et l'utilisation de transports multimodaux et durables.

Priorité 4

Soutenir la cohésion sanitaire, sociale, culturelle et touristique du territoire

Objectif spécifique 4.1Améliorer l’efficacité et l'intégration des marchés du travail et l’accès à un emploi de qualité par le développement des infrastructures sociales et la promotion de l'économie sociale
  1. Améliorer l’adéquation entre l’offre et la demande sur les marchés du travail transfrontaliers par le développement d'une connaissance ou gestion prévisionnelle des besoins en compétences, en éducation et en formation tout au long de la vie.
  2. Développer une offre intégrée d'accompagnement transfrontalier en vue d'accroître la mobilité des travailleurs, des élèves, des étudiants, des stagiaires et des demandeurs d'emploi.
Objectif spécifique 4.5Garantir l'égalité d'accès aux soins de santé et favoriser la résilience des systèmes de santé, y compris les soins primaires, et promouvoir le passage des soins en institution aux soins familiaux et communautaires
  1. Prolonger et enrichir les initiatives existantes en stimulant les synergies entre établissements, en valorisant et en améliorant les dispositifs sanitaires et médico-sociaux existants et en renforçant la coordination des dispositifs de prise en charge des publics de part et d’autre de la frontière.
  2. Améliorer l’accès aux services et équipements de santé et de soins, en renforçant la diffusion d’informations sur les offres de soins et les possibilités de prise en charge transfrontalières et en soutenant la mobilité des patients et des praticiens pour garantir une aide médicale efficiente au bénéfice des citoyens.
  3. Promouvoir la coopération transfrontalière et la mise en place d'outils communs dans le domaine de la prévention, la promotion de la santé, l'innovation dans le secteur des soins et le secteur médico-social et le développement de services à la personne.
  4. Développer des outils et projets en matière d'e-santé sur l'ensemble du territoire transfrontalier afin d'améliorer l'accès de ces services aux populations et pallier la pénurie de professionnels de santé.
Objectif spécifique 4.6Renforcer le rôle de la culture et du tourisme durable dans le développement économique, l'inclusion sociale et l'innovation sociale
  1. Soutenir des actions visant l’accompagnement au changement et à la résilience du secteur de la culture et du tourisme par la professionnalisation de ses acteurs.
  2. Développer des offres ou projets matériels intégrés et/ou durables pour valoriser le patrimoine culturel, industriel, naturel et paysager, assurer une continuité de l’offre au-delà de la frontière et définir des identités touristiques et culturelles communes à l’échelle du territoire.
  3. Valoriser et développer des actions culturelles communes, notamment dans le domaine des industries culturelles et créatives assurant l'attractivité de la zone de coopération.
  4. Soutenir la préservation et le développement d’infrastructures transfrontalières mixtes (touristiques et culturelles) durables et inclusives de qualité qui contribuent à concentrer les fonctions porteuses de développement.

Priorité 5

Renforcer les capacités des autorités publiques dans le processus de prise de décision et d’organisation de la gouvernance et de la coopération territoriale

Objectif spécifique 5.1Renforcer les capacités institutionnelles des pouvoirs publics, en particulier ceux chargés de gérer un territoire spécifique, et des parties prenantes
  1. Renforcer la coopération entre les acteurs du territoire autour des « data » en vue d’établir, d’analyser et de diffuser des jeux de données thématiques, comparables et/ou consolidés à l'échelle du territoire.
  2. Soutenir et renforcer la diffusion d’informations et de conseils de part et d'autre de la frontière, de façon coordonnée et adaptée aux différents publics visés.
  3. Capitaliser sur les résultats des expériences précédentes, essaimer et accompagner la pérennisation en vue d'assurer la continuité des coopérations.
  4. Élaborer des stratégies transfrontalières communes en coordination avec les stratégies nationales, régionales, sectorielles existantes ou des concertations avec les parties prenantes et analyser les besoins de renforcement des structurations territoriales ou thématiques.
Objectif spécifique 5.2Contribuer à l’efficacité de l’administration publique en favorisant la coopération juridique et administrative ainsi que la coopération entre les citoyens, les acteurs de la société civile et les institutions, notamment en vue de remédier aux obstacles juridiques et autres dans les régions frontalières
  1. Développer une méthode de travail pour contribuer à la résolution des freins juridico-administratifs frontaliers par l’identification des obstacles et l’organisation de concertations.
Objectif spécifique 5.3Construire la confiance mutuelle en particulier par l’encouragement des actions « people to people »
  1. Soutenir la mise en œuvre de micro-projets liés à la stratégie globale du programme au bénéfice des citoyens de la zone de coopération.