Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

TransStat

Informations clés

Opérateur chef de file

Provinciebestuur West-Vlaanderen
Provinciehuis Boeverbos
Koning Leopold III-laan 41
8200 Sint-Andries
BELGIQUE

Personne de contact :

Stefanie Rammelaere

Date de début

01-04-2019

Date de fin

31-03-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
408 206,24 €

Site Web

https://fr.transstat.eu/project





TransStat

Echange structurelle des données environnementales et socio- démographiques des espaces transfrontatlières

axe3

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Développer la gestion intégrée et durable des ressources naturelles et des écosystèmes transfrontaliers

Domaine d'intervention

Protection et amélioration de la biodiversité, protection de la nature et infrastructure verte


TransStat vise à mieux comprendre la dynamique des frontières grâce à un échange structurel de données, permettant de mettre en œuvre une politique plus ciblée. Ces données relèvent de thématiques différentes (données socio-économiques, climat, occupation du sol, mobilité…) et sont complétées au fur et à mesure. L’objectif est de jeter les bases d'une collecte permanente de données transfrontalières, qui devient une mission essentielle dans les activités des opérateurs. Le projet promeut également une coopération intégrée entre les gouvernements pour l'échange structurel transfrontalier de données statistiques et d'informations géographiques. L’ambition ultime de TransStat est de développer un modèle de coopération qui rende les données et les métadonnées disponibles à divers acteurs tels que les autorités locales, régionales, nationales, les acteurs de la gestion durable des ressources naturelles ou les futurs soumissionnaires de projets Interreg. Les quatre missions principales du projet sont: une analyse approfondie des initiatives entreprises concernant l'échange de données (obstacles et solutions) ; la création d'un inventaire des ensembles de données disponibles et le choix des ensembles les plus appropriés ; agréer et faire correspondre les ensembles de données pour les rendre comparables ; ancrer les connaissances acquises et les accords conclus pour intégrer durablement les échanges de données.

Date de rapport 23-12-2021

Avec la publication en ligne du rapport « Le screening des projets », un premier objectif du projet a été réalisé. L'objectif de ce screening est de faire l'inventaire des indicateurs utilisés dans les analyses transfrontalières et des problèmes ainsi que des solutions mises en œuvre en matière d’utilisation transfrontalière de ces données. Les partenaires et partenaires associés ont établi à cet effet d’une part une liste de projets qui ont travaillé en transfrontalier à l’aide de données et d'autre part un questionnaire pour le screening de ces projets. Le 30/03/2020, le comité de pilotage a approuvé définitivement la liste des projets à soumettre au screening. Fin mai 2020 nous disposions d’un ensemble de 34 projets ayant utilisé des données transfrontalières. Les projets concernés ont été réalisés entre 2000 et aujourd'hui. Ils sont très diversifiés, tant en termes d’objectifs que de méthodes. La publication des résultats, le public cible et le support à l’aide duquel les résultats sont présentés varient également d'un projet à l'autre. Tous les partenaires du projet ainsi que l'INSEE en tant que partenaire associé ont participé au renseignement des 34 fiches-projets. L'ISSeP a soumis ces projets à un screening sur la base des fiches-projet, a recherché des informations supplémentaires si nécessaire et a compilé toutes ces informations dans un rapport. Tous les partenaires et partenaires associés ont eu la possibilité de donner leurs commentaires sur le rapport final. Le rapport décrit les indicateurs, les thèmes, les groupes cibles, mais aussi les problèmes auxquels les différents projets ont été confrontés et les solutions mises en œuvre. Le rapport complet peut être consulté et téléchargé sur le site web www.transstat.eu. Suite à cette phase du projet, deux nouveaux groupes de travail ont été créés au sein du groupe de partenaires de TransStat. Un premier groupe de travail a pour tâche le développement technique du service de métadonnées. Ce groupe de travail est composé des partenaires Région Hauts-de-France, Département du Nord, IWEPS et Province de Flandre occidentale. Ensemble, ils ont déterminé les conditions/caractéristiques auxquelles doit répondre un service de métadonnées pour TransStat et ils ont testé des services de métadonnées existants par rapport à ces conditions. Du côté belge, le choix s'est porté finalement sur « geo.be ». A cet effet, une coopération est menée avec l'Institut géographique national (IGN), qui met gratuitement ses services et son service de métadonnées à la disposition de TransStat. Du côté français, les partenaires se serviront de Geo2France, un service de métadonnées déjà utilisé par les partenaires. Parallèlement, le groupe de travail a élaboré un modèle de fiche de métadonnées pouvant être récupéré et lu sans problème par les deux services de métadonnées. Un deuxième groupe de travail se penche sur les indicateurs qui seront inclus dans le catalogue. Ce groupe de travail est composé de l’ensemble des partenaires du projet et de l'INSEE. La tâche de ce groupe de travail est d'utiliser le rapport de screening comme point de départ pour obtenir environ 10 indicateurs pour lesquels une fiche de métadonnées doit être disponible et consultable via les services de métadonnées d’ici le 31/12/2021. Afin de justifier le choix de chaque indicateur, le groupe de travail a établi un certain nombre de règles/conditions générales auxquelles un indicateur doit répondre. La sélection a finalement été effectuée en vérifiant chaque indicateur potentiel par rapport à ces règles de base et en utilisant le principe de MoSCoW. Le principe de MoSCoW sert à établir des priorités : M= must have, S= should have, C= could have, W= would have. Le "o" minuscule de l'abréviation n'a pas de signification mais facilite la mémorisation de l'abréviation. Petit à petit, le catalogue TransStat prend forme. Un premier fichier de métadonnées a été créé, testé et adapté pour être lu par les deux services de métadonnées. L'ensemble est enrichi par la création de documents descriptifs (= fiches de métadonnées descriptives et fiches de comparabilité) qui doivent aider l'utilisateur dans l'utilisation transfrontalière des jeux de données.