Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

TRANSUNIV

Informations clés

Opérateur chef de file

Université de Lille (à partir du 01/01/2020)
Rue Paul Duez 42
59000 Lille
FRANCE

Personne de contact :

Kamal LMIMOUNI

Date de début

01-01-2018

Date de fin

31-03-2021

Eléments budgétaires

Budget Total
1 525 319,53 €

Réseaux sociaux



Site Web

http://transuniv.eu/





TRANSUNIV

Education universitaire et insertion professionnelle en contexte transfrontalier

axe4

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Favoriser l'emploi et la mobilité transfrontalière des travailleurs et intégrer les marchés de l'emploi

Domaine d'intervention

Amélioration de l'utilité des systèmes d'éducation et de formation pour le marché du travail, le passage plus aisé du système éducatif au monde du travail et l'amélioration tant de l'enseignement professionnel et des filières de formation que de leur


Le projet TRANSUNIV agit sur l’insertion professionnelle et la mobilité des étudiants (licence, master, doctorat) dans la zone transfrontalière. Le projet est destiné à assurer un impact durable des dispositifs de mobilité étudiante, du développement des stages ou de formations en alternance au sein des cursus de masters ainsi que des actions liées au doctorat. Cinq actions principales sont menées, dont la mise en place du séminaire “projet d’innovation”, réunissant des chercheurs issus de différentes disciplines et des acteurs socio-économiques, des partages d’expériences pour les étudiants de master, des forums pour l’emploi afin de relancer l’employabilité des doctorants et le développement d’un portail faisant office d’une véritable plateforme d’échanges d’opportunités tant du côté des entreprises et des organisations publiques que des étudiants et laboratoires de recherche. Ce portail est un véritable moteur destiné à l’optimisation et la pérennisation du projet.

Date de rapport 04-01-2021

Le projet Intereg TransUniv a réalisé depuis son lancement de nombreuses avancées dans ses différents Modules de travail et a joué un rôle de facilitateur pour la mobilité et l’ insertion professionnelle des Masters et doctorants des établissements partenaires en les rapprochant des principaux acteurs socio-économiques de la zone transfrontalière Hauts-de-France-Wallonie-Flandre. Les actions menées et les synergies développées entre les partenaires et les différents acteurs du projet se veulent durables et pérennes au delà de la durée du projet par la mise en place de bonnes pratiques, de guides et d'événements en tenant compte des contextes socio-économiques, entrepreneuriaux et institutionnels des trois versants de la frontière. Ce premier semestre de 2020 a été marqué par la crise sanitaire qui a eu un impact sur l’activité du projet. Néanmoins les membres du projet ont continué à se réunir, à préparer et à adapter les événements en fonction des mesures sanitaires. Des actions de promotion du projet ont eu lieu en début d’année. Ce fut notamment le cas lors d’un forum emploi, le 11 février, à destination des masters à l’université de Lille. Nous avons tenu un stand et présenté le projet lors de la conférence d’introduction. Nous sommes également intervenus lors de la “journée des jeunes chimistes” le 6 mars à l’Université de Namur afin de parler du projet. Un contact privilégié a été établi avec la société Deweflex/Dewaconnect. Cela nous a permis de participer à des réunions en février et en juin afin de parler des actions menées. Le but est de créer de futures collaborations avec le monde socio-économique. Plus spécifiquement, L’Université de Namur a distribué des flyers et mis des affiches dans tous les laboratoires de l’université. Une communication a aussi été réalisée par mail et newsletter dans les universités de Namur et Gand. Côté communication, notre principal outil reste le site internet. Avec les partenaires, nous avons parlé de son évolution en termes de “structure” à la fin du semestre. Une proposition a été faite et mise en œuvre rapidement. Les contenus ont été mis à jour. Les séminaires «projets d’innovation», dont l’objectif est de créer une collaboration concrète entre universités et un ou plusieurs partenaires non académiques (compagnies, organisations publiques ou privées) de la région transfrontalière, se déroulent pendant 3 jours. Les doctorant-e-s de toutes les disciplines sont amené-e-s à travailler ensemble sur des questions préalablement déterminées par des chercheurs seniors et à proposer des solutions innovantes. Trois éditions ont été organisées : une en 2018 à Mons autour du thème des « smart cities », une en 2019 à Valenciennes sur le thème de la « santé digitale ». La troisième édition s’est tenue en digital sur le thème de l’ « économie circulaire ». Ces moments sont très importants pour la coopération transfrontalière car c’est de là que peuvent émerger de nouveaux projets, de nouvelles collaborations. Les doctorants, chercheurs, entreprises viennent d’horizons très différents et travaillent en équipe pluridisciplinaires pendant cet événement. Les appels d’aide à la mobilité transfrontalière pour les doctorants et étudiants sont restés ouverts mais il n’y a pas eu de demande. Les étudiants avaient peu de visibilité sur les conditions de voyage, des mesures sanitaires ou encore d’accueil dans les entreprises. Il n’y a pas eu de forum pour l’emploi lors de ce semestre. Pour les 2 éditions organisées en 2018 à Gand et en 2019 à Mons, les doctorants ont bénéficié de contacts privilégiés avec des professionnels. Ils ont également pu assister à de nombreux ateliers destinés à les préparer au processus de recrutement. La prochaine édition est prévue en début d’année 2021. La crise sanitaire a eu un impact sur l’organisation des formations. 3 formations ont bien eu lieu, et 3 autres ont été reportées. A ce jour, 14 formations ont été dispensées et près de 200 doctorants les ont suivies depuis le début du projet. Le premier semestre s’est également axé sur la rédaction du « guide pour un stage original ». Celui-ci vise à favoriser et à amplifier la mobilité des étudiants en offrant une multitude d’informations. Une grande partie du guide a été écrite pendant cette période. Les partenaires ont ensuite apporté leur contribution à la fin du premier semestre. La sortie de ce guide est prévue pour la fin d’année 2020. Enfin, l’organisation des visites d’entreprises sous l’angle de la politique RH et de l’employabilité des différents profils a été abordée lors des réunions. Mais au vu des mesures sanitaires nous avons décidé de solliciter les entreprises sur des visites en ligne. Des contacts ont été pris pendant le premier semestre mais il n’y a pas eu de visite car, là encore, personne n’était préparé à ce genre de format. Des visites sont prévues en revanche pour la fin d’année 2020. L’ensemble des actions est mis sur le site dédié : www.transuniv.eu Le site internet est régulièrement mis à jour.