Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

VALBREE

Informations clés

Opérateur chef de file

CNRS
Bât. C6, Rue Paul Langevin
Université de Lille - Sciences et Technologies UMR 8207 - CNRS
59655 Lille
FRANCE

Personne de contact :

Ulrich Maschke

Date de début

01-04-2018

Date de fin

31-12-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
1 496 328,99 €

Site Web

https://valbree.univ-lille.fr





VALBREE

Valorisation des déchets plastiques d'équipements électriques et électroniques contenant des retardateurs de flamme bromés

axe1

Catégorie

Projet

Objectif spécifique du programme

Accroissement de la recherche et de l'innovation de la zone transfrontalière dans les secteurs stratégiques et les secteurs à forte complémentarité

Domaine d'intervention

Transfert de technologies et coopération entre universités et entreprises, principalement au profit des PME


Suite à la directive phare du traitement des déchets (2012/19/UE), les plastiques ne peuvent plus être recyclés, enfouis ou exportés sans un traitement préalable garantissant l’élimination de molécules ciblées. Or, le traitement séparé de certains plastiques dits bromés reste extrêmement difficile pour des raisons réglementaires, techniques et financières. A l'heure actuelle aucune solution respectueuse de l’environnement n’existe pour revaloriser ces plastiques chargés de molécules synthétiques ignifuges mais susceptibles d'être polluantes (les RFB). Afin de promouvoir une revalorisation matière vertueuse de ce type de déchets, il convient de développer des techniques de décontamination efficaces.
Le projet VALBREE permet de développer une technologie pour accompagner et soutenir concrètement les entreprises en charge de déchets de plastiques contenant des RFB. En particulier, le consortium propose de mener jusqu’à la démonstration pilote une innovation basée sur l’action des radiations UV. Le fonctionnement de ce prototype finalisé et son domaine d’action sera étendu au-delà des cas déjà étudiés.
Les opérateurs du projet s’attachent à adapter cette technologie aux besoins et aux moyens des industriels de la zone INTERREG. Les travaux issus du projet permettent aux industriels de la région transfrontalière de traiter à coût réduit tout type de plastique contenant des RFB et de revaloriser ce gisement jusque-là perdu.

Date de rapport 25-11-2021

Les partenaires du projet VALBREE ont pour objectif de promouvoir une revalorisation matière de ces déchets bromés via le développement de techniques de décontamination efficaces et plus vertueuses du point de vue de l'environnement. La recherche appliquée propose de mener à bien une caractérisation aboutie des matériaux traités par action des radiations UV/Visible et d'aller jusqu'à la démonstration de cette innovation sur pilote. Le fonctionnement de ce prototype, déjà testé sur plusieurs types de résines (ABS, PC et PP), sera finalisé et son domaine d'action étendu au-delà des cas des RFB déjà étudiés. Les opérateurs du projet s'attacheront à adapter cette technologie aux besoins et aux moyens des industriels de la zone INTERREG. Une collecte des besoins spécifiques sera réalisée auprès de PME transfrontalières pour définir le cahier des charges du traitement en amont et les besoins en formulation des résines décontaminées en aval. Le premier semestre du projet VALBREE a été dédié à l'installation de tous volets d'action relatifs à la gestion de projet, de communication, de recherche scientifique et transfert technologique : La tenue régulière des réunions de travail permet, pour les aspects financiers, l'organisation de la part budgétaire, pour les actions transfrontalières, d'approfondir l'intégration des actions du groupe. L'installation des différents documents correspondant sur Google drive® permet un travail collectif coordonné pour l'élaboration des synthèses écrites. Depuis mars 2020, les activités de tous les MT du projet ont subi de fortes perturbations du fait de la crise de la COVID-19. Des échanges fréquents par téléphone et méls ont pallié l'impossibilité de tenir des réunions en présentiel. Par ailleurs, des procédures écrites validées se sont substituées aux réunions des comités d'accompagnement des semestres 4 et 5. Les outils de communications multimédia et papier visant le grand public et les industriels (plaquettes, affiches, linkedin, twitter) et les chercheurs (researchgate, affiches) ont été conçus. La mesure des taux de fréquentation des comptes permet d'envisager d'atteindre nos objectifs de dissémination. Le site internet https://valbree.univ-lille.fr actif aujourd'hui devrait à terme renforcer notre bilan. Il a notamment montré son utilité pour l'organisation de la première journée technique VALBREE en début d'année 2020. Des conférences grand public et scientifiques ont aussi permis d'attirer l'attention sur la problématique des polymères chargés en RFB et les voies de remédiation envisagées dans le cadre du projet. Deux articles scientifiques sont publiés à ce jour et un autre en cours de rédaction. Le point sur l'état de l'art des recherches scientifiques et techniques menées par les acteurs du projet a permis de mettre place une méthodologie commune de mise en oeuvre du projet. Les partenaires ont procédé à l'élaboration des échantillons modèles, mélanges de polymères (ABS, polystyrène choc (HIPS), polyamide (PA6 ou PA66), polycarbonate (PC))-RFB, à leur traitement par irradiation. Des caractérisations mécanique, mais aussi spectroscopique, chimique et thermique ont été effectuées afin de suivre la cinétique de photodégradation du RFB et la stabilité des polymères. Un abattement notable du RFB après traitement radiatif a été obtenu. Un travail de recensement des industriels potentiellement intéressés par l'avancement et les retombées de notre projet a conduit à la construction d'une base de données opérationnelle 56 industriels de la zone transfrontalière.