Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

VALYS

Informations clés

Opérateur chef de file

Provinciebestuur West-Vlaanderen
Koning Leopold III-laan 41
8200 Brugge
BELGIQUE

Personne de contact :

Bert Kestelyn

Date de début

01-10-2016

Date de fin

31-03-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
2 291 643,51 €





VALYS

Leievallei - Parc de la Lys

axe3

Catégorie

Portefeuille de projets

Objectif spécifique du programme

Développer la gestion intégrée et durable des ressources naturelles et des écosystèmes transfrontaliers

Domaine d'intervention

Protection et amélioration de la biodiversité, protection de la nature et infrastructure verte


Les défis à la base du projet VALYS et qui ont un caractère transfrontalier évident sont la pression sur les espaces ouverts et les menaces pesant sur le patrimoine écologique de la vallée de la Lys. Le projet offre et concrétise un cadre transfrontalier pour relever ces défis par des actions à différents niveaux. Aménagements sur le terrain, constitution d’une vision sur des espaces ayant un impact important sur la vallée de la Lys et actions de communication commune faisant ressortir les caractéristiques du « Leievallei-parc de la Lys ». Le fil rouge de ces actions est la participation des groupes cibles et le dialogue avec les riverains de manière innovante. Ce sera le point de départ d’une série d’activités destinées au grand public, mise en œuvre dans le cadre de ce projet. En outre, une boîte à outils sera développée et les actions seront harmonisées au niveau de l’image de qualité, de l’écologie, du paysage et au niveau des aspects récréatifs également.

Date de rapport 20-05-2021

Au début du projet VALYS les partenaires ont entériné encore une fois formellement le cadre commun et ont communiquer à ce sujet le plus largement possible avec la population frontalière. La charte de coopération transfrontalière a été signée le 7 octobre 2016 en la présence d'une septantaine de partenaires, l'événement public du 9 octobre a attiré 600 habitants de la région frontalière à Marke et le projet a de nouveau été mis en avant le 15 octobre lors d'une croisière à Deûlémont. Lors de ces trois événements, le projet VALYS a été présenté sous toutes ses facettes et tant les partenaires que les citoyens ont été interrogés sur la façon dont ils souhaitent faire évoluer le Parc de la Lys dans les années à venir. Via des nombreux groupes de travail et des ateliers les partenaires du projet se sont concentrés sur une stratégie de co-création et la participation. Dans ce cadre un marché commun a été organisé avec tous les partenaires. Les experts au niveau de communicatie de NDVR et DIFT ont élaboré une vision stratégique avec une boite à outil pour la participation et le cocréation dans la vallée de la Lys. Le groupe cible de cette action et surtout les chefs de project et les responables au niveau de communication des action au sein du projet VALYS et d’autres projets le long de la Lys. A cause des conditions sanitaires les propositions de boite à outil n’ont pas déjà été rendu concrets via des actions (comme p.e. des évènements). Les partenaires examinent qu’est-ce qu’on peut encore faire au sein du projet VALYS. Un des plus grands objectifs de ce projet a faire des aménagements sur le terrain. Des différents aménagements ont déjà été finalisé Le Vlaspark a Kuurne a été aménagé comme un parc urbain écologique le long de la Lys et le Heulebeek? A Comines-Warneton un frayère à brochets a été aménagé le long de la Lys. A Wervik une piste cyclable avec de éléments paysagers a été aménagé le long du Geluwebeek. A Harelbeke l'espace ouvert Spijkerland a été acquis par la commune afin de développer ce site commune une espace de repos de qualité. D’autres sont lancé comme au Heulebeek à Courtrai, le Barakkenpark à Menin et l’aménagement le long de la Lys de 9 sites en France (site 2: Armentières, Site 3: Interfaces des parcs urbains à Armentières et Houplines, Site 4: à Frelinghien).