Programme de coopération transfrontalière

avec le soutien du Fonds Européen de Développement Régional

VALYS

Informations clés

Opérateur chef de file

Provinciebestuur West-Vlaanderen
Koning Leopold III-laan 41
8200 Brugge
BELGIQUE

Personne de contact :

Bert Kestelyn

Date de début

01-10-2016

Date de fin

31-03-2022

Eléments budgétaires

Budget Total
2 291 643,50 €





VALYS

Leievallei - Parc de la Lys

axe3

Catégorie

Portefeuille de projets

Objectif spécifique du programme

Développer la gestion intégrée et durable des ressources naturelles et des écosystèmes transfrontaliers

Domaine d'intervention

Protection et amélioration de la biodiversité, protection de la nature et infrastructure verte


Les défis à la base du projet VALYS et qui ont un caractère transfrontalier évident sont la pression sur les espaces ouverts et les menaces pesant sur le patrimoine écologique de la vallée de la Lys. Le projet offre et concrétise un cadre transfrontalier pour relever ces défis par des actions à différents niveaux. Aménagements sur le terrain, constitution d’une vision sur des espaces ayant un impact important sur la vallée de la Lys et actions de communication commune faisant ressortir les caractéristiques du « Leievallei-parc de la Lys ». Le fil rouge de ces actions est la participation des groupes cibles et le dialogue avec les riverains de manière innovante. Ce sera le point de départ d’une série d’activités destinées au grand public, mise en œuvre dans le cadre de ce projet. En outre, une boîte à outils sera développée et les actions seront harmonisées au niveau de l’image de qualité, de l’écologie, du paysage et au niveau des aspects récréatifs également.

Date de rapport 09-06-2022

Le projet VALYS vise à développer le Parc de la Lys sur la base de la vision régionale qui a été élaborée dans le cadre d'Interreg IV et mise surtout sur deux lignes de force. D'une part, l'ouverture du dialogue avec le citoyen et, d'autre part, le renforcement des éléments paysagers et naturels du Parc de la Lys. Les défis qui sont à la base du projet et qui ont manifestement un caractère transfrontalier mettent la pression sur l'espace ouvert et menacent les valeurs écologiques du Parc de la Lys. VALYS offre le cadre transfrontalier pour aborder ces défis et les concrétiser par le biais d'actions à des niveaux d'échelle différents. Le partenariat qui est composé de l'Administration provinciale de Flandre occidentale (chef de file), de la Métropole Européenne de Lille, de la Ville de Comines-Warneton, de la Commune de Kuurne, de la Commune de Wevelgem, de l'Intercommunale Leiedal, de la Ville d'Harelbeke, de la Ville de Courtrai, de la Ville de Menin, de la Ville de Wervik et de la Province de Flandre orientale, a choisi d'entériner encore une fois formellement ce cadre commun et de communiquer à ce sujet le plus largement possible avec la population frontalière. La charte de coopération transfrontalière a été signée le 7 octobre 2016 en la présence d'une septantaine de partenaires, l'événement public du 9 octobre 2016 a attiré 600 habitants de la région frontalière à Marke et le projet a de nouveau été mis en avant le 15 octobre 2016 lors d'une croisière à Deûlémont. Lors de ces trois événements, le projet VALYS a été présenté sous toutes ses facettes et tant les partenaires que les citoyens ont été interrogés sur la façon dont ils souhaitent faire évoluer le Parc de la Lys dans les années à venir. Depuis le début du projet VALYS, de nombreux moments de concertation ont été organisés: des comités d'accompagnement, des groupe de coordination et un comité de pilotage du projet. Dans le dixième semestre (01/04/2021 - 30/09/2021) du projet il n'y avait pas de reunions sur le projet VALYS à cause du COVID-19. Le projet a attribué le marché pour l'élaboration et l'application d'une méthodologie de cocréation dans le cadre du projet Interreg VALYS au bureau d'étude Endeavour-DIFT. Via ce trajet le projet a développé une méthodologie de cocréation élaborée et directement applicable tant à un niveau macro (pour l'ensemble de la vallée) qu'à un niveau micro (projets d'aménagement concrets) et en fonction des instruments correspondants. Tant le Leitbild, l'ownership que l'élaboration d'une toolbox font partie du rapport final. En outre, VALYS a pu finaliser la quasi-totalité des actions de terrain prévues. Les travaux d'aménagement à Deulémont et concernant le nouveau parc écologique « Naturalys » au bord de la Lys à Comines (France) ont été finalisés, 3 aires de repos ont été installées (Armentières, Warneton et Comines), le Vlaspark à Kuurne a été aménagé en parc urbain à l'embouchure du ruisseau Heulebeek, une aire de frai et un parcours pédagogique ont été créés à Comines-Warneton, l'acquisition du site Spijkerland à Harelbeke a permis de créer un espace ouvert de grande qualité et de grande valeur écologique, et une piste cyclable a été réalisée le long du ruisseau Geluwebeek à Wervik ainsi que dans la vallée du ruisseau Heulebeek à Wevelgem. D'autres projets sont encore en cours, comme le réaménagement écologique et paysager de la vallée du ruisseau Heulebeek à Heule et la réalisation d'une nouvelle porte d'entrée pour les Prés du Hem à Armentières. Les projets Barakkenpark à Menin et la réalisation d'une passerelle pour piétons à Bousbecque doivent encore démarrer, mais se trouvent déjà dans une phase d'étude avancée. En annexe de ce rapport d’activités on a repris deux documents avec un apperçu des différents aménagements via une réportage photo (annexe MT1- ACT1)