GRENSOVERSCHRIJDEND SAMENWERKINGSPROGRAMMA

Met steun van het Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling

Agreen-Job

Kerngegevens

Projectleider

Ruralité-Environnement-Développement
Rue des Potiers 304
6717 Attert
BELGIE

Contactpersoon

Eric Martial TAGUEM

Begindatum

01-01-2020

Einddatum

31-12-2022

Budgettaire elementen

Totaal Budget
1 157 916,31 €

Sociale netwerken



Website:

https://www.agreenjob.eu/





Agreen-Job

Agreen-Job

axe4

Categorie

Project

Specifieke doelstelling van het programma

Bevorderen van de werkgelegenheid en de grensoverschrijdende arbeidsmobiliteit en integreren van de arbeidsmarkten

Domein van bijstandsverlening

Toegang tot werkgelegenheid voor werkzoekenden en niet-actieven, met inbegrip van langdurig werklozen en personen die ver van de arbeidsmarkt af staan, mede door middel van plaatselijke werkgelegenheidsinitiatieven en ondersteuning van de arbeidsmobi


Het project wil kwetsbare en laaggeschoolde werkzoekenden toegang geven tot de landbouwsector aan beide zijden van de Frans-Belgische grens.
Om dit te bereiken zullen de projectpartners de specifieke behoeften van de landbouwers, de vereiste vaardigheden voor het werk in deze sector en de methodologieën voor beroepsintegratie aan beide zijden van de grens identificeren.  
Vervolgens zal een operationele fase het doel van het project concretiseren. De werkzoekenden en de landbouwers zullen worden gesensibiliseerd, aangeworven, georiënteerd en opgeleid, van de follow-up van hun traject tot de ondertekening van een vast contract.  
Om in deze uitdagingen  te slagen zullen de geassocieerde operatoren hun ervaringen inbrengen, maar indien nodig voor sommige acties ook een beroep doen op experts. Deze uitwisselingen zullen meer kwalitatieve en efficiënte methoden opleveren die laaggeschoolden zullen helpen om gemakkelijker weer duurzaam werk te vinden.

Rapporteringsdatum 26-08-2021

Le projet Agreen-Job enclenché le 7 janvier 2020 a débuté officiellement le 7 février 2020, lors de la réunion d’un comite de lancement. Par la suite, une conférence de presse de lancement s’est tenu le 24/06/2020 à Margut (France) en présence des représentants des six organisations partenaires au sein du projet (R.E.D., ACW, CAA, MIRELUX, MIRESEM,MIRENA), des représentants de 5 journaux de la région (Agri-Ardennes, RTBF, Le Soir, L’Ardennais, TVLux), de deux représentants du Conseil Départemental des Ardennes et d’un représentant du Lycée Agricole Balcon des Ardennes (établissement public local d’enseignement professionnel agricole). Les activités du projet ont débuté par une phase prospective et d’analyse du contexte. De cette analyse, ont émergé des conclusions et des questionnements, à la base des actions de prospections. Elles ont commencé par l’organisation de visites sur le terrain, suivies d’un rapport pour chaque visite et une analyse qualitative synthétisant les résultats de l’enquête. Une réflexion quant à la méthode de travail a débuté fin du semestre pour lancer le Module 3 et le coeur du projet soit la mise à l’emploi de candidats dans des métiers de l’agriculture. Les actions de prospection ont commencé par l'analyse et la synthèse des rapports de visites auprès de 17 agriculteurs (10 wallons et 7 ardennais). Les conclusions se déclinent en onze thèmes : formation des salariés, profils des agriculteurs, freins à l'embauche, motivation à l'emploi, renouvellement des générations, image de l'agriculture, image du métier de l'agriculture, diversification, gestion administrative, expérience de recrutement et besoin en main d'oeuvre. Sur base de ce document, les questions de l'enquête quantitative ont émergé et ont été partagées avec les partenaires du projet Interreg FWVL Cow-Forme pour se finaliser début septembre. L'enquête internet a été ouverte du 9 au 30 septembre 2020. Elle a recueilli 228 réponses exploitables analysées par les deux projets conjointement mais aussi séparément pour certaines questions spécifiques. Un webinaire et des ateliers s'en sont suivis, les 17 et 24 novembre 2020, également organisés par les deux projets Interreg. Le webinaire a présenté les objectifs des projets et les résultats de l'enquête; les ateliers, plus participatifs, se sont orientés sur trois thématiques : l'attractivité des métiers de l'agriculture, la formation au management des agriculteurs et la formation des demandeurs d'emploi aux métiers de l'agriculture. Les inscriptions étaient ouvertes à un large public (en moyenne 65 participants par atelier). Les conclusions, sous forme d'un communiqué de presse, ont été envoyées à la presse et à des contacts institutionnels. L'analyse des enquêtes a mis en exergue des freins à l'embauche transfrontalière et au suivi de formation en dehors du territoire d'origine du candidat à l'emploi. Ceci nous a amené à organiser, le 08 décembre 2020, un atelier de travail, en visioconférence, sur le thème de l'insertion socio-professionnelle. Il a regroupé 21 participants issus de l'insertion ou de la formation professionnelle. Les discussions furent riches et constructives. Parallèlement, l'équipe opérationnelle a rédigé un cadastre des métiers et des formations. Le cadastre des métiers reprend des fiches emplois à destination des demandeurs d'emploi peu qualifiés. Un travail de mise en page devra être poursuivi début 2021 afin de rendre le travail facilement consultable. Le cadastre des formations reprend les formations disponibles ou non de part et d'autres de la frontière ainsi que des recommandations en lien avec les différentes actions de 2020. Malgré une situation sanitaire toujours compliquée et une obligation de travailler en visioconférence, les actions se sont déroulées avec succès et les premières conclusions émergent. Elles seront finalisées au début du troisième semestre. Cette période a également permis au comité opérationnel de réfléchir à la communication et de concevoir un flyer pour les agriculteurs et les demandeurs d'emploi qui sera disponible pour début 2021. Une réflexion quant à la méthode de travail a débuté. Cette réflexion contribuera à la mise en place d’activités opérationnelles notamment dans la sélection et l’accompagnement des candidats (demandeurs d’emploi), la détection des opportunités d’emploi et accompagnement des exploitants agricoles.