GRENSOVERSCHRIJDEND SAMENWERKINGSPROGRAMMA

Met steun van het Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling

EAL² / LV²

Kerngegevens

Projectleider

Groupe One
Siège d'exploitation
Rue de la station 69
7090 Braine-Le-Comte
BELGIE

Contactpersoon

Eveline Lambertz

Begindatum

01-01-2020

Einddatum

31-12-2022

Budgettaire elementen

Totaal Budget
1 351 554,14 €

Sociale netwerken



Website:

https://eal2.eu/





EAL² / LV²

Lokale voedingsondernemer / Lokale voedingswerknemer

axe4

Categorie

Project

Specifieke doelstelling van het programma

Bevorderen van de werkgelegenheid en de grensoverschrijdende arbeidsmobiliteit en integreren van de arbeidsmarkten

Domein van bijstandsverlening

Duurzame integratie op de arbeidsmarkt van jongeren, met name jongeren die geen werk hebben en geen onderwijs of opleiding volgen, met inbegrip van jongeren die gevaar lopen sociaal buitengesloten te raken en jongeren uit gemarginaliseerde gemeenscha


De vraag van de grensoverschrijdende markt naar lokale en kwaliteitsvolle producten blijft toenemen. Door deze vraag ontstaan er nieuwe mogelijkheden en worden veel lokale economische projecten (zko's) gecreëerd. Deze projecten genereren nieuwe of vergeten beroepen (tuinbouw, schapen- en geitenteelt, microverwerking van groenten, melk, granen, kleinhandel met zero waste en bulkverkoop, korteketenhandel), samen met behoeften aan technische competenties (productie, verwerking, marketing), kennis van bedrijfsvoering en loonbeheer, en territoriale kwalificaties.
EAL²/ LV² wil opleidingen opzetten die tegemoetkomen aan de behoeften van morgen. Op de eerste plaats door de bestaande opleidingen aan te passen aan de eisen van de markt en/of door ontbrekende modules te creëren. Vervolgens door bijvoorbeeld werkzoekenden en adviseurs in de oprichting van bedrijven op te leiden. Het is de bedoeling vraag en aanbod op de arbeidsmarkt beter op elkaar af te stemmen, met name voor jonge, werkloze, laag geschoolde en sociaal uitgesloten groepen.
Door grensoverschrijdende samenwerking zal dit project de mogelijkheden voor opleiding, stages, tewerkstelling, toegang tot faciliteiten en voorzieningen aan weerszijden van de grens verdubbelen en een grensoverschrijdend lokaal voedselnetwerk structureren.

Rapporteringsdatum 07-12-2020

Des formations et actions adressant les métiers de l'alimentation durable, locale, artisanale se développent dans le bassin franco-belge depuis plusieurs années. Celles-ci font face à un défi inhérent : l’acquisition d’une dimension systémique nécessaire pour répondre aux challenges sociétaux actuels et aux évolutions rapides des métiers. Pour contribuer à lever ces freins, des acteurs de terrains territoriaux, techniques, de l’entreprenariat ou encore de l’emploi ont créés le projet Entrepreneur / Employé alimentaire local (EAL²). EAL² est un projet INTERREG de coopération France-Wallonie dont l’objectif est de mettre en place un parcours transfrontalier vers la mise à l’emploi à destination des demandeurs d’emplois et d'employeurs qui répondra aux besoins de demain dans les métiers de l’alimentation durable. Concrètement, le projet EAL², c’est : •Plusieurs métiers vises : maraîcher, micro-transformateur légumes, éleveur ovin et caprin, transformateur laitier, paysan-meunier-boulanger, épicier bio et vrac et vendeur en circuit-court. •3 profils : Futur entrepreneur, Futur employé, employeurs actuels •59 sessions de sensibilisation/formations/accompagnements conjointes, pour Belges et Français confondus. •8 mises en réseau-rencontres employés-employeurs ; •430 personnes formées ; •2 vitrines permettant la rencontre sur le marché de l'emploi alimentaire local : une plateforme virtuelle et un salon de l'emploi. Dans ce cadre, le projet EAL² se dessine à travers deux grandes étapes : 1)Diagnostic territorial et design du parcours transfrontalier (2020): 2)Mise en œuvre du parcours (2021-2022) : A l'heure actuelle, tous les opérateurs (Centre de compétence secteurs verts, CARAH, HD Gestion, Groupe One, A petits pas, Initiatives Paysannes, AREFIE, EPLEFPA Douai, GEIQ des Flandres) se sont penchés sur la première étape en fonction de leurs compétences. 13 métiers-domaines d’activités ont été analysés via de la recherche bibliographique et des enquêtes qualitatives (maraîchage, arboriculture, plantes médicinales, transformation légumes et fruits, élevage ovin, élevage caprin, transformation lait, épicier bio et vrac, commercialisation en circuit-court, brasserie, paysan - meunier, boulanger, viticulture). Les opérateurs ont également commencer à se rassembler en plus petits groupe de travail en fonction de la thématique afin d’intégrer les premiers éléments du diagnostic et développer concrètement les modules du parcours et l'aspect transfrontalier (formations en commun, mutualisation matériels, formateurs, visites BE-FR, lieux de stages BE-FR, intégration réglementations et spécificités régionales, etc). Les tables-rondes qui étaient prévues dans le premier semestre sont reportées en octobre pour cause de coronavirus. Des premiers contacts avec des partenaires potentiels ont également été pris en vue d'étoffer le parcours transfrontalier. Enfin, Groupe One et l’AREFIE ont collaborés ensemble pour réaliser la diffusion du projet. Les premières actions ont été de développer un plan de communication et de sortir les cahiers des charges pour le développement du site internet, des vidéos de promotions, des supports de communication et des évènements. Les premiers délivrables seront prévus dans le second semestre.