GRENSOVERSCHRIJDEND SAMENWERKINGSPROGRAMMA

Met steun van het Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling

SSL

Kerngegevens

Projectleider

Administration de la Santé Publique et de l'Action Sociale et Culturelle de la Province de Namur
Rue Martine Bourtonbourt 2
5000 NAMUR
BELGIE

Contactpersoon

Myriam GOUMET

Begindatum

01-01-2020

Einddatum

31-12-2022

Budgettaire elementen

Totaal Budget
503 184,17 €

Sociale netwerken



Website:

https://www.projet-ssl.eu/





SSL

Smart Socialized Living

axe4

Categorie

Project

Specifieke doelstelling van het programma

Versterken en bestendigen van de grensoverschrijdende netwerking en van het grensoverschrijdend dienstenaanbod voor de bevolking op sociaal vlak

Domein van bijstandsverlening

Verbetering van de toegang tot betaalbare, duurzame en hoogwaardige diensten, waaronder gezondheidszorg en sociale diensten van algemeen belang


Het grensgebied wordt gekenmerkt door een vergrijzende bevolking en het isolement van ouderen, zowel geografisch als op het vlak van informatie. De senioren, die vooral geconfronteerd worden met mobiliteitsproblemen eigen aan het landelijk gebied, kennen de actieve lokale actoren slecht. Er is ook vastgesteld dat professionals en mantelzorgers elkaar niet altijd kennen en weinig informatie delen.
Het samenwerkingsverband SSL wil daarom een grensoverschrijdend softwareplatform opzetten dat aangepast is aan de behoeften (inhoud en functies) van de senioren in de regio en de interveniënten met wie zij in contact staan. Zij zullen toegang krijgen tot mobiliteitsoplossingen, een agenda van activiteiten, een overzicht van de diensten en lokale actoren, communicatiekanalen, enz., die regelmatig online worden geplaatst door een gemeenschap van specialisten in 'goed ouder worden'.
Het platform zal worden uitgerold bij een groep van 50 geselecteerde gebruikers aan beide zijden van de grens. Om het succes te verzekeren zal een netwerk van digitale bemiddelaars worden opgericht die voor een individuele begeleiding zullen zorgen.

Rapporteringsdatum 18-10-2021

Le projet Smart Socialized Living (SSL) a démarré en janvier 2020, suite aux constats identiques soulevés de part et d’autre de la frontière, sur l’arrondissement de Philippeville côté belge, et sur le département des Ardennes côté français. Durant la première année du projet, les quatre opérateurs partenaires ont réalisé un questionnaire permettant de récolter les besoins et attentes des aînés en matière de numérique. Avec l’aide des opérateurs associés, le questionnaire a été diffusé de juillet à septembre 2020 sur le territoire concerné par le projet. Au total, 83 questionnaires ont été récoltés. L’analyse a fait ressortir une fracture numérique vers l’âge de 75 ans, et a mis en évidence l’importance des contacts sociaux et de la nécessité d’être accompagné lors de l’utilisation d’un nouvel outil numérique. Parallèlement à la récolte des besoins, l’Université de Namur, opérateur partenaire du projet, a réalisé une analyse de l’existant et une revue de la littérature scientifique afin de dégager les bonnes et mauvaises pratiques quant à l’outil numérique qui sera développé. Sur base de l’analyse des questionnaires et des connaissances de terrain, les opérateurs partenaires ont créé des personas représentant le public cible. Ces personas sont des outils de conception ayant pour objectif de donner corps à un sous-ensemble représentatif du public cible en explicitant des thématiques particulières sur lesquelles le projet se focalisera. Au second semestre, les opérateurs ont également développé les outils de communication du projet et ont établi un plan de communication. Le site internet dédié au projet est accessible à l’adresse suivante : http://www.projet-ssl.eu/. Les opérateurs partenaires ont créé une page Twitter, Facebook et LinkedIn dédiée au projet et ont réalisé un poster de présentation du projet. Un communiqué de presse du projet et une plaquette de présentation du projet ont été diffusés en novembre à la presse côté belge et sur les réseaux. Ce troisième semestre a principalement été consacré à la création d’une première version de l’application. L’UNamur a créé des wireframes destinés à représenter visuellement les différentes interfaces auxquelles les futurs utilisateurs seront confrontées (inscription, recherche d’activités, agenda, répertoire de contacts, etc.). Ces maquettes ont été adaptées et peaufinées sur base des feedbacks récoltés auprès des quatre partenaires. En parallèle, toute la réflexion concernant l’identité visuelle (logo, coloris, police, etc.) de la future application a été amorcée. A la fin de ce semestre, la Province de Namur et Familles Rurales ont préparé la phase de recrutement des seniors en finalisant un flyer et un questionnaire qui seront diffusés auprès des seniors grâce aux opérateurs associés au cours du semestre suivant.